Frein lingual

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frein (homonymie).

Le frein lingual, aussi nommé frein de la langue, est un tissu situé sous la langue, ayant pour but de la retenir. Ce n'est toutefois pas un tissu musculaire, mais juste une partie de la muqueuse buccale jugée sans intérêt par le corps médical.

Le frein de la langue est l'une des situations courantes d'aphtes buccaux

Il peut parfois être proposé de le sectionner, on parle alors de « frénectomie linguale ».

Frénectomie linguale[modifier | modifier le code]

La frénectomie consiste à couper, d'un coup de ciseaux, le frein de la langue.

L'acte est réalisé sous anesthésie loco-régionale par un chirurgien stomatologue. La douleur est donc limitée, mais des douleurs peuvent cependant apparaître dans les jours suivant l'intervention. Des sutures peuvent être réalisées, mais l'intervention nécessite de la prudence, puisque le dessous de la langue est une région extrêmement vascularisée et innervée.

Pendant les 7 jours post-intervention, il est conseillé de ne pas consommer d'épices, de sodas, et de ne pas faire de gestes trop brusques avec la cavité buccale.

Cette intervention n'est pas vitale ; beaucoup de gens vivent sans problèmes avec un frein lingual relativement court. L'orthodontiste peut néanmoins parfois conseiller la frénectomie en cas de freins de langues très courts.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]