Freie Arbeiter Stimme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Freie Arbeiter Stimme
פֿרייע אַרבעטער שטימע

Pays États-Unis
Langue yiddish
Périodicité Hebdomadaire
Genre Culture et politique[1]
Date de fondation 1890
Date du dernier numéro 1977
Ville d’édition New York

Freie Arbeiter Stimme (qu'on peut traduire par « La Voix du travailleur libre ») était une publication anarchiste américaine en yiddish. Le journal fut fondé par Moishe Katz en 1890 à New York sur le modèle du Arbeter Fraynd (en) publié par Rudolf Rocker à Londres. Saul Yanovsky (en) en assuma la direction de 1899 à 1919. Pour un temps, le journal fut ensuite dirigé par Mark Mratchny, un anarchiste ukrainien exilé qui avait dirigé dans son pays natal le journal Nabat. Le journal, qui avait été diffusé jusqu'à 15 000 exemplaires[2], dut cesser sa publication en 1977 en raison du déclin de la population yiddishophone et du lectorat anarchiste aux États-Unis.

En 1980, l'histoire du journal a fait l'objet d'un documentaire de Steve Fischler et Joel Sucher intitulé The Free Voice of Labor: The Jewish Anarchists avec comme consultant l'historien de l'anarchisme Paul Avrich.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The anarchistic Freie Arbeiter Stimme was one of the best of the radical periodicals; its cultural standards were high » souligne Jacob Rader Marcus dans United States Jewry, 1776-1985, Wayne State University Press, 1989, p. 418.
  2. (de) « Fraye Arbeter Shtime » (Datenbank des deutschsprachigen Anarchismus)