Freeman de Bourbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Freeman de Bourbon sont des descendants supposés de Charles Ferdinand d'Artois (1778–1820), duc de Berry et fils du roi Charles X. Ils sont prétendants au trône de France.

Filiation prétendue[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b titre octroyé le 10 juin 1820 par Louis XVIII
  2. (en) Burke's Royal Families of the World, Volume 1: Europe & Latin America, page 90, Hugh Montgomery-Massingberd, Burke's Peerage Ltd, 1977, Londres.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Raoul de Warren, Aymon de Lestrange, Les prétendants au trône de France, 1990
  • André Castelot, Le duc de Berry et son double mariage : d'après des documents inédits, 1950
  • André Castelot, La Duchesse de Berry : D'après des documents inédits, 1963
  • Ghislain de Diesbach, Les secrets du Gotha, 2012
  • Revue de l'Avranchin et du pays de Granville, Volume 12, 1904
  • Raoul de Warren, Énigmes et controverses historiques : les prétendants au trône de France, 1947
  • Jacques Hillairet, Évocation du vieux Paris : Les faubourgs, 1953
  • René de La Croix de Castries, Le testament de la monarchie
  • René de La Croix de Castries, La fin des rois : Le règne de Louis XVIII et la France de la Restauration, 1972
  • La légitimité, Volumes 22 à 24, 1906