Freedom (album de Neil Young)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Freedom.

Freedom

Album de Neil Young
Sortie Octobre 1989
Enregistré 25 juillet 1988 au 10 juillet 1989 à The Barn-Redwood Digital, Arrow Ranch, Woodside, California; Jones Beach State Park, New York (titre 1); The Hit Factory, New York (titres 3, 5 et 8)
Durée 61:11
Genre rock
Hard rock
Producteur Neil Young, Niko Bolas
Label Reprise
Critique

Albums de Neil Young

Freedom est un album solo de Neil Young sorti en 1989.

Historique[modifier | modifier le code]

Freedom est le premier succès commercial de Neil Young depuis Rust Never Sleeps qui est sorti dix ans plus tôt. Comme dans ce dernier, le même titre est repris au début et à la fin de l'album, en version acoustique puis électrique. La version acoustique a été enregistrée lors d'un concert de Neil Young au Jones Beach State Park de New York.

L'album reprend trois titres de Eldorado, un EP sorti précédemment au Japon et en Australie : Don't Cry, On Broadway et Eldorado.

Crime in the City (Sixty to Zero Part I) et Someday sont dans la lignée de son album précédent This Note's for You enregistré avec des cuivres. Par contre, Hangin' on a Limb et The Ways of Love, chantés en duo avec Linda Ronstadt, rappellent le son country de Harvest ou Comes a Time.

Rockin' in the Free World est une critique de la politique du président américain George H. W. Bush[1],[2]

L'album fut inspiré par les drapeaux américains brûlés lors de l'enterrement de Khomeini en Iran et critique Bush père. L'album deviendra l'un des symboles de la chute du mur de Berlin[3].

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les titres sont de Neil Young, sauf mention contraire.

  1. Rockin' in the Free World (Live, version acoustique) – 3:38
  2. Crime in the City (Sixty to Zero Part I) – 8:45
  3. Don't Cry – 4:14
  4. Hangin' on a Limb – 4:18
  5. Eldorado – 6:03
  6. The Ways of Love – 4:29
  7. Someday – 5:40
  8. On Broadway (Barry Mann, Cynthia Weil, Jerry Leiber & Mike Stoller) – 4:57
  9. Wrecking Ball – 5:08
  10. No More – 6:03
  11. Too Far Gone – 2:47
  12. Rockin' in the Free World (version électrique) – 4:41

Musiciens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Review de "Freedom", sur allmusic.com
  2. (en) Rockin' In The Free World - Neil Young Lyrics Analysis, sur thrasherswheat.org
  3. Hugo Cassavetti, Télérama du 18 avril 2009.