Freeboard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La freeboard est une planche à 6 roues, inspirée du skateboard, créée pour retrouver les sensations du snowboard sur la route. Le premier modèle fut mis en production en 1999.

Le concept réside dans les deux roues placées dans l'axe de la planche qui peuvent tourner librement permettant ainsi à la freeboard de se déplacer dans toutes les directions, et, de chaque côté, à deux roues éloignées de la planche simulant des carres.

Le snowboard est un mélange de glisse, et de carving, deux composantes que l'on retrouve avec la freeboard. Il est possible de slider (déraper) pour contrôler sa vitesse ou freiner ; ou de rouler en carvant pour effectuer des virages sans déraper en utilisant les quatre roues sur le côté jouant le rôle de carres. La freeboard permet entre autres d'atteindre des pointes de 70 km/h sur bitume. Tout comme le snowboard, il n'est possible d'en pratiquer que dans des descentes, contrairement au streetboard.

Comme avec un snowboard, il est possible de descendre en fakie, de faire des 360°, 720°,... . Les sensations en termes de répartition du poids et de prise de carres de la freeboard sont celles du snowboard.

Remarques[modifier | modifier le code]

  • Mot qui peut être de genre féminin pour la planche ou masculin pour la discipline sportive.
  • Cette planche est fabriquée uniquement par peu de marques : Freebord Manufacturing Inc.[1] basée à San Francisco et Gravitis[2] en Italie.
  • Depuis avril 2007, des roues spéciales ont été créées pour le freebord par Kryptonics : les Slashers. Elles sont une petite révolution dans le monde du freebord, elles facilitent encore la glisse.
  • Depuis septembre 2008, la nouvelle génération de truck pour freebord est sortie: les G3. Avec les nouveaux trucks G3 sont sortis aussi trois nouveaux modèles de planches : les Riot! disponibles en taille 75 , 80 et 85 ; les Elite disponibles en tailles 75 , 80 et 85 ; les Haze disponibles en tailles intermédiaires 77, 83 et 87.

Notes et références[modifier | modifier le code]