Free Hugs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Pancarte Free Hugs
Juan Mann

Free Hugs ou Câlins gratuits est une expression en anglais qui signifie littéralement « étreinte gratuite » (ou « étreinte libre ») et qui désigne un mouvement consistant de la part d’un individu à proposer spontanément des accolades aux gens dans un lieu public. La personne qui propose d'offrir ces « câlins gratuits » est généralement munie d’une pancarte sur laquelle il est écrit « Free Hugs ».

Depuis son lancement en 2004, ce concept, qui vise à rompre avec une certaine morosité, en particulier dans les grandes agglomérations, s’est propagé dans le monde entier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le mouvement Free Hugs est né en 2004 dans le centre commercial Pitt Street Mall de Sydney en Australie quand Juan Mann (pseudonyme), déprimé par le fait de se retrouver seul et étranger dans sa ville natale, brandit un écriteau avec la mention « FREE HUGS ». L’événement est largement popularisé à partir du 22 septembre 2006, suite à la diffusion d’une vidéo parue sur YouTube. Elle fait participer des individus qui étreignent amicalement des passants.

L’initiative de Juan a mené à une augmentation progressive du nombre de personnes voulant être étreintes par d’autres personnes (hommes et femmes). Après un certain temps, les gardes de la sécurité sont intervenus pour faire cesser le mouvement, car Juan Mann n’avait pas les 25 millions de dollars nécessaires à l’assurance responsabilité publique pour ses actions.

Juan Mann et ses compagnons ont alors lancé une pétition pour essayer de convaincre les autorités de le laisser poursuivre sa campagne sans assurance. Sa pétition ayant rassemblé 10 000 signatures, il fut autorisé à reprendre le mouvement.

La musique présente sur la vidéo est All the Same l’œuvre des Sick Puppies, un groupe australien dirigé par Shimon Moore qui a rencontré Juan Mann quand il travaillait au Pitt Street Mall.

Juan Mann a énoncé dans des entrevues que le but de sa Free Hugs Campaign n’est pas d’obtenir des noms, numéros de téléphones, ou rendez-vous, mais juste de dispenser de l’affection spontanée à autrui.

En France[modifier | modifier le code]

Le mouvement Free Hugs a donné lieu à une campagne en France organisée par l’INPES contre la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes du VIH. La campagne fut diffusée à la télévision à partir de mars 2007.

Le mouvement a aussi été repris en France par différents sites internet spécialisés ou non spécialisés comme le site de l’INPES contre la discrimination.org.

Free Hugs dans d'autres langues[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]