Fredi González

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Fredi Gonzalez Baseball pictogram.svg
Fredi González on July 29, 2014.jpg
Braves d'Atlanta - No  33
Manager
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match (manager)
2 avril 2007
Statistiques de manager (2007-2013)
Victoires-Défaites 555-486
 % Victoires ,533
Équipes

Manager

Fredi Jesus González, né le 28 janvier 1964 à La Havane (Cuba), est l'ancien manager des Marlins de la Floride en Ligue majeure de baseball et un ancien receveur. Il est actuellement manager des Braves d'Atlanta.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Originaire de Cuba, González grandit à Miami et sort diplômé du lycée Southridge en 1982. Il est sélectionné par les Yankees de New York au 16e tour de la draft 1982 (413e choix global) et passe six saisons en ligues mineures, ne dépassant pas le niveau AA.

Carrière de manager[modifier | modifier le code]

Marlins de la Floride[modifier | modifier le code]

En 1990, il débute sa carrière de manager en ligues mineures avec les Miami Miracle dans la Florida State League pour les 20 derniers matchs de leur saison. Il reprend les rênes de l'équipe en 1991 avant de rejoindre la toute nouvelle organisation des Marlins de la Floride en 1992. Il gère les équipes de ligues mineures de la franchise jusqu'en 1998, atteignant la finale de l'Eastern League en 1997 avec les Portland Sea Dogs et recevant le titre de Manager de l'année de la ligue. Il rejoint la Ligue majeure comme instructeur de troisième but de 1999 à 2001. En 2002, il quitte les Marlins pour l'organisation des Braves d'Atlanta et le poste de manager des Richmond Braves en Ligue internationale. Il retrouve la Ligue majeure avec les Braves toujours comme instructeur de troisième but de 2003 à 2006.

Le 3 octobre 2006, il est nommé manager des Marlins après le licenciement de Joe Girardi[1].

Sous les ordres de Gonzalez, les Marlins finissent dernier dans la division Est de la Ligue nationale en 2007 avec 71 victoires et 91 défaites. Ils font beaucoup mieux au cours des deux saisons suivantes : fiche de 84-77 et troisième place dans l'Est en 2008, puis dossier de 87-75 bon pour une deuxième place en 2009.

Les Marlins ont 34 victoires et 36 défaites après 70 parties en 2010 lorsque Gonzalez est congédié le 23 juin. Tout comme son prédécesseur Girardi, Gonzalez était en conflit avec le propriétaire de l'équipe, Jeffrey Loria[2]. L'instructeur sur le banc, Carlos Tosca, et l'entraîneur des frappeurs Jim Presley sont aussi mis à la porte. Edwin Rodriguez, qui a passé une saison et demie à la barre des Zephyrs de la Nouvelle-Orléans, le club-école des Marlins au niveau AAA, remplace Gonzalez comme manager des Marlins.

La Floride a remporté 276 matchs et en a perdu 279 pour un pourcentage de victoires de ,497 durant le passage de Fredi Gonzalez à la tête du club. Il portait le numéro d'uniforme 33 avec l'équipe.

Braves d'Atlanta[modifier | modifier le code]

En 2011, González succède au légendaire Bobby Cox comme manager des Braves d'Atlanta. À sa première saison aux commandes de l'équipe, les Braves se classent deuxièmes dans la division Est avec un fiche de 89 victoires et 73 défaites. Positionnés comme meilleurs deuxièmes de la Ligue nationale pendant la majeure partie de l'année et presque assurés de jouer en séries éliminatoires, les Braves de González voient leur saison se conclure par une déroute complète en septembre et l'élimination au dernier jour du calendrier régulier. Le lendemain de cette défaite, González et son personnel d'instructeurs sont cependant tous reconfirmés dans leurs fonctions pour la saison 2012[3].

Avec 94 victoires contre 68 défaites en 2012, les Braves terminent deuxièmes dans la division Est et se qualifient pour les éliminatoires. Ils sont cependant éliminés par les Cardinals de Saint-Louis dès le match de meilleur deuxième.

González savoure un premier titre de division en 2013. Après un départ canon de 15 victoires et 5 défaites, les Braves passent toutes les journées de la saison, sauf une, au premier rang de la section Est de la Ligue nationale, un rang qu'ils ne quittent plus à partir du 5 avril[4], pour leur premier titre de section depuis 2005. Le club gagne 96 matchs et en perd 66. Ils s'inclinent cependant trois victoires à une devant les Dodgers de Los Angeles en Série de division.

Le 31 mars 2014, Fredi González devient le premier gérant à faire renverser la décision d'un arbitre grâce au niveau système étendu d'arbitrage vidéo qui vient d'être créé par les Ligues majeures. Dans le match d'ouverture des Braves à Milwaukee, González a gain de cause en protestant contre la décision, erronée, de l'arbitre Greg Gibson de déclarer sauf au premier but Ryan Braun des Brewers[5].

Statistiques de manager[modifier | modifier le code]

Équipe Année Saison régulière Séries éliminatoires
Vic. Déf.  % Vic. Place Vic. Déf.  % Vic. Résultats
FLA 2007 71 91 0,438 5e NL Est - - -
FLA 2008 84 77 0,522 3e NL Est - - -
FLA 2009 87 75 0,537 2e NL Est - - -
FLA 2010 34 36 0,486 - - - -
Totaux 276 279 0,497 0 0 0,000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joe Frisaro, « Gonzalez tabbed to replace Girardi », sur MLB.com,‎ 3 octobre 2006
  2. Marlins: le gérant Fredi Gonzalez est congédié, CKAC, 23 juin 2010.
  3. (en) Braves bringing back Fredi, entire staff in '12, Mark Bowman / MLB.com, 29 septembre 2011.
  4. (en) 2013 Atlanta Braves, baseball-reference.com.
  5. (en) Umpires overturn Braun call after Fredi's challenge, Mark Bowman / MLB.com, 31 mars 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]