Frédéric van Rossum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Frederik van Rossum)
Aller à : navigation, rechercher

Frederik van Rossum (parfois référencé sous la version française de son prénom : Frédéric) est un compositeur et pianiste belge né à Ixelles le 5 décembre 1939.

Il étudia la musique au Conservatoire royal de Bruxelles.

Outre la composition, il s’est consacré à la pédagogie comme professeur aux Conservatoires royaux de Bruxelles et de Liège où il enseigna le piano, l'analyse musicale et le contrepoint. Il dirigea aussi l'académie de musique de Watermael-Boitsfort dans les années 1970 et 1980.

Sa musique suit une «tradition romantique expressionniste» enrichie d'une recherche contemporaine innovatrice.

Son premier concerto pour violon a été l'œuvre imposée de l’édition 1980 du Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Catharsis pour deux pianos
  • Adagio pour piano, opus 4
  • Sonata in un tempo pour piano, opus 5
  • Cantate Sacrée pour chœur et piano, opus 9
  • Douze miniatures pour piano, opus 10
  • Sinfonia concertante pour cor, piano, percussions et orchestre, opus 11 (1967)
  • Douze miniatures pour orchestre, opus 13
  • Divertimento pour cordes, opus 15
  • Conte bleu pour piano, opus 24 n°2
  • Eglogue pour piano, opus 24 n°1
  • Epitaphe pour orchestre à cordes, opus 25
  • Réquisitoire pour cuivres et percussions, opus 28
  • Concerto pour piano et orchestre “Slovienska Duca”, opus 30 (1975)
  • Three short pieces for the white keys pour piano, opus 31 - Hommages à Stravinski, Górecki, Prokofiev
  • Concerto pour violon et orchestre n° 1, opus 37 (1980)
  • Concerto pour cor et orchestre, opus 39
  • Black and White pour piano, opus 40 (1982)
  • Little Style-studies pour piano, opus 41
  • In memoriam Glenn Gould pour piano, opus 43 (1984)
  • Douze préludes pour piano, opus 44 (1985-1986)
  • Concerto pour violon et orchestre n° 2, opus 45
  • Aria a modo di vocalizzo, opus 47
  • Ballade pour piano, opus 49 (1989)
  • Waves pour piano, opus 51 (1990)
  • Al di la dello scuro pour piano (1995)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Disques entièrement dédiés à F. van Rossum :
    • Ensemble d’archets Eugène Ysaÿe, Lola Bobesco, violon ; Orchestre national de Belgique, André Vandernoot, chef d'orchestre (Label : Alpha, ref 3075, année : inconnue, support : vinyle)
    • Frédéric Menguy, piano (Label : René Gailly, ref CD87129, année : 1989, support : CD)
    • Frederik van Rossum, piano, André Vandernoot, chef d'orchestre, Orchestre national de Belgique (Label : René Gailly, ref CD86009, année : 1989, support : CD)
    • Piano Works - Vol 1, Frederik van Rossum, piano (Label : René Gailly, ref 1982 023, année : 1982, support : vinyle)
    • Brian Priestman, chef d'orchestre, Orchestre national de Belgique, Francis Orval, cor (Label : Ed. discographiques du concours Reine Elisabeth, ref 1980 015, année : 1980, support : vinyle)
    • Jacques Vanherenthals, chef, Ensemble orchestral de Bruxelles, Chœurs de Chambre de Bruxelles, Demiriz, Muhiddin, piano, Eugène Galand, piano (Label : Pavane Records, ref AWD7499, année : 2005, support : CD)
  • Disques comprenant des œuvres de F. van Rossum :
    • Musique belge pour clavier (Label : disque sans marque (disque IBM), année : 1980, support : vinyle) : Frederik van Rossum et Dominique Cornil, pianos.

Prix de composition[modifier | modifier le code]

  • 1965  : Premier Grand Prix de Rome. Oeuvre primée : Cantate La Haute Mer
  • 1972  : Prix Koopal. Oeuvre primée : Threni pour soprano et orchestre.
  • 1973  : Grand Prix musical Paul Gilson décerné au Canada ( Qébec ). Oeuvre primée : Rétrospection pour mezzo-soprano, chœur mixte, deux pianos et percussions
  • 1977 : Prix Fuerison
  • 1981 : Premier Prix à la Tribune internationale des compositeurs de l'UNESCO

Liens externes[modifier | modifier le code]