Fredericksburg (Virginie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fredericksburg.
Fredericksburg
Image illustrative de l'article Fredericksburg (Virginie)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Virginie Virginie
Comté Ville indépendante
Maire Thomas Tomzak
Démographie
Population 19 279 hab. (2000)
Densité 709 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 11′ 10″ N 77° 16′ 53″ O / 38.186, -77.281538° 11′ 10″ Nord 77° 16′ 53″ Ouest / 38.186, -77.2815  
Superficie 2 720 ha = 27,2 km2
· dont terre 27,2 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Fondation 1728
Municipalité depuis 1781
Devise « America's Most Historic City »
Localisation
Image illustrative de l'article Fredericksburg (Virginie)

Géolocalisation sur la carte : Virginie

Voir sur la carte administrative de Virginie
City locator 14.svg
Fredericksburg

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Fredericksburg

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Fredericksburg
Liens
Site web http://www.fredericksburgva.gov

Fredericksburg est une ville indépendante des États-Unis située au Nord-Est de la Virginie, à 80 kilomètres au sud de Washington DC, et 87 kilomètres au nord de Richmond (Virginie). Selon le recensement des États-Unis de 2000, elle compte 19 279 habitants[1]. Le Bureau of Economic Analysis combine la ville de Fredericksburg avec le comté de Spotsylvania pour des raisons statistiques. Fredericksburg fait partie de l’aire métropolitaine de Washington.

Histoire[modifier | modifier le code]

Située sur le fleuve Rappahannock, Fredericksburg fut, pendant l’époque coloniale, la dernière ville avant les territoires indiens. Le capitaine John Smith explora la région de Fredericksburg dès 1608[2]. L’assemblée législative de Virginie établit un fort sur la Rappahannock dès 1676, non loin de la ville actuelle. En 1714, le gouverneur Alexander Spotswood encouragea l’installation de colons allemands à Germanna sur la Rapidan, un affluent de la Rappahannock, en amont du site de Fredericksburg. Il mena une expédition au-delà des Blue Ridge Mountains vers l’ouest, en 1716. Alors que la pression démographique augmentait sur la frontière, l’assemblée coloniale de Virginie créa un nouveau comté, celui de Spotsylvania en 1720 et établit le port de Fredericksburg en 1728. Baptisée en l’honneur de Frederick, prince de Galles, fils du roi George II, les rues de la cité portent les noms des membres de la famille royale d'Angleterre. La cour du comté fut installée à Fredericksburg en 1732 et la ville fut siège du comté jusqu’en 1780. La ville fut officiellement incorporée comme town, avec un conseil et un maire en 1781. Elle reçut une charte la dotant du statut de ville indépendante en 1879. La municipalité adopta son organisation politique actuelle en 1911.

En 1738, la famille Washington s’installa à Ferry Farm dans le comté de Stafford, sur la Rappahannock River en face de Fredericksburg. Mary, la mère du premier président américain George Washington, vécut à Fredericksburg, et sa sœur Betty à Kenmore, sur une plantation qui était alors à l’extérieur de la ville. Les généraux américains Hugh Mercer et George Weedon, le héros de la guerre d’indépendance John Paul Jones, et le futur président américain James Monroe furent des résidents notables de Fredericksburg.

La ville dut son développement à la présence d’esclaves noirs qui travaillaient dans les plantations de la région, mais aussi dans le port et les ateliers de Fredericksburg[3]. Au XIXe siècle, la ville se dota d’infrastructures de transport pour maintenir son rôle commercial : ainsi, des routes furent construites et un canal fut aménagé sur la Rappahannock. Vers 1837, une ligne de chemin de fer orientée nord-sud, qui devint par la suite la Richmond, Fredericksburg and Potomac Railroad, la reliait à la capitale de l’État, Richmond. Une autre ligne dirigée vers les régions agricoles de l’ouest fut achevée après la Guerre de Sécession.

Fredericksburg, en mars 1863. Vue de la Rappahannock et du centre-ville


Fredericksburg eut une importance stratégique considérable pendant la Guerre de Sécession, en raison de sa situation entre Washington et Richmond, les deux capitales ennemies. En décembre 1862, pendant la bataille de Fredericksburg, la ville fut bombardée et tomba aux mains des armées de l’Union. En avril-mai 1863, la bataille de Chancellorsville eut des développement dans la ville. En mai 1864, la bataille de Wilderness et la bataille de Spotsylvania Court House se déroulèrent non loin de là. Après la guerre de Sécession, la vie retrouva lentement sa prospérité économique. L’université de Mary Washington fut fondée en 1908 et fut associée pendant longtemps à l’université de Virginie. Elle s’ouvrit aux garçons en 1970.

Aujourd’hui, Fredericksburg se trouve au cœur d’une région dynamique. Après des années de suburbanisation, le centre-ville retrouve son attractivité grâce à son quartier historique d’une quarantaine de blocs où subsistent 350 bâtiments des XVIIIe et XIXe siècles. Le plus ancien bâtiment du centre-ville date de 1737[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la ville s’étend sur 27,2 km2[4]. Elle se trouve à cheval sur les régions du Piémont et de Tidewater, sur la Fall Line comme le montre la Rappahannock. Elle est située au Nord-Est de la Virginie, à 80 kilomètres au sud de Washington DC, et 87 kilomètres au nord de Richmond (Virginie). Les principales routes sont l'US-1, l'US-17 et l'I-95. Ses limites sont la Rappahannock River au nord et à l’est, le comté de Stafford et le comté de Spotsylvania au sud et à l’ouest. Fredericksburg possède un climat subtropical humide (Cfa dans la classification de Köppen) : les étés sont chauds et humides, les hivers sont assez froids avec quelques précipitations neigeuses. L’amplitude thermique entre l’hiver et l’été est importante.

Relevé météorologique de Fredericksburg (38°19'N/77°27'W, 27 mètres)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température moyenne (°C) 0,4 1,9 7,4 12,3 17,8 22,5 24,8 24 20,2 13,8 8,3 2,9 13
Précipitations (mm) 79 74,2 90,2 77,5 97,8 85,1 92,7 91,7 88,6 87,1 85,3 83,6 1 032,8
Source : World Climate[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

Composition de la population
en % (2007)
[4]
Groupe : Fredericksburg Virginie Virginie Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 74,9 73,2 80,1
Noirs 20,1 19,9 12,8
Asiatiques 2,2 4,8 4,4
Métis 2,4 1,6 1,6
Autres 0,8 0,5 0,1
Hispaniques 7,2 6,6 14,7

Fredericksburg comptait 19 284 habitants en 2000 et 22 818 habitants en 2008[4]. La densité moyenne est de 707,6 hab./km² (2008)[4].

21,8 % de la population a moins de 18 ans, 14,8 % a plus de 65 ans (2007)[4]. 5,5 % des habitants sont nés à l’étranger et 9,6 % parlent une autre langue que l’anglais à la maison (2000)[4]. 13 % des personnes vivent sous le seuil de pauvreté (2007)[4].

Lieux intéressants[modifier | modifier le code]

Monroe Hall, université de Mary Washington
Église presbytérienne

Dans les environs de Fredericksburg :

Culture et médias[modifier | modifier le code]

  • Le power chord (littéralement « accord de puissance ») est un accord simple généralement pratiqué à la guitare et qui fut développé par Link Wray à Fredericksburg en 1958 pendant son improvisation de Rumble.
  • The Free Lance–Star est le journal de Fredericksburg. Il est publié depuis 1885.

Les principales radios sont WJYJ, WFLS, WGRQ, WWUZ, WWVB, WBQB sur la bande FM et WFVA, WYSK sur AM.

Sports[modifier | modifier le code]

  • Fredericksburg Gunners – United Soccer Leagues Premier Development League (PDL), fondé en 2006
  • University of Mary Washington Eagles (équipes universitaires)
  • VHSL – Virginia High School League Sports

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) United States Census Bureau, « 2000 Census of Population », Virginia Division of Legislative Services,‎ 8-03-2001 (consulté le 05-09-2009)
  2. a et b (en) « Planning and Community Development. Historic District », City of Fredericksburg (consulté le 04-09-2009)
  3. (en) Ruth Coder Fitzgerald, « A Different Story: A Black History of Fredericksburg, Stafford, and Spotsylvania », Fredericksburg.com (consulté le 04-09-2009)
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) « Fredericksburg city, Virginia », Fedstats (consulté le 05-09-2009)
  5. (en) World Climate, « Fredericksburg National Park, VA, Virginia, USA:Climate, Global Warming, and Daylight Charts and Data » (consulté le 05-09-2009)
  6. (en) « Come visit us ! », James Monroe Museum and Memorial Library (consulté le 05-09-2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :