Frederick Mosteller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frederick Mosteller

Naissance 24 décembre 1916
Clarksburg, Virginie-Occidentale (États-Unis)
Décès 23 juillet 2006 (à 89 ans)
Falls Church, Virginie (États-Unis)
Nationalité Américain
Champs Statistiques
Institutions Université de Harvard
Diplôme Carnegie Institute of Technology et université de Princeton
Directeur de thèse Samuel Wilks
Étudiants en thèse Stephen Fienberg, Persi Diaconis
Distinctions prix Samuel Wilks (1986)

Frederick Mosteller est un statisticien né le 24 décembre 1916 à Clarksburg en Virginie-Occidentale et mort le 23 juillet 2006 à Falls Church dans l'état de Virginie aux États-Unis[1],[2].

En plus de sa contribution aux statistiques, il est aussi connu pour sa contribution à l'enseignement des statistiques.

Il a écrit plus de 65 livres et 350 articles de recherche et a reçu le prix Samuel Wilks de l'association américaine de statistique en 1986 pour sa contribution au champ des statistiques[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Frederic Mosteller va à l'université au Carnegie Institute of Technology où il s'intéresse d'abord aux mathématiques et obtient un master en sciences en 1939[4],[3]. Il s'inscrit ensuite en thèse à l'université de Princeton sous la direction de Samuel Wilks qu'il soutient en 1946[3],[2]. La même année, il rejoint le département des relations sociales de l'université de Harvard[3]. Il y devient professeur de mathématiques en statistiques en 1951 et contribue à la création du département de statistiques de l'université Harvard (1957) dont il a été le premier président, de 1957 à 1969[2],[3].

Dans les années 1950, il mène des travaux d'économie expérimentale visant à tester la pertinence de la théorie de la décision en environnement risqué et conduit des expériences en confrontant les agents à des choix réels plutôt qu'à des choix hypothétiques[5],[6].

En 1963, il publie avec David Wallace une étude statistique permettant d'identifier à partir des fréquences de certains mots l'auteur des Federalist Papers. Leur étude apporte un éclairage nouveau sur une question historique mais permet aussi de mettre en avant les avantages de l'inférence bayésienne[2],[7].

Il prend sa retraite universitaire en 1987 tout en restant très actif jusqu'à sa mort en 2006[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il se marie en 1941 avec Virginia Gilroy. Ils ont deux enfants, Bill, né en 1947 et Gale, née en 1953[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) William Cochran, John Tukey et Frederic Mosteller, Statistical problems of the Kinsey Report on Sexual Behavior in the Human Male, Washington,‎ 1954
  • (en) Frederick Mosteller, David Hoaglin (dir.) et Stephen Fienberg (dir.), The Selected Papers of Frederick Mosteller, Springer-Verlag, coll. « Springer Series in Statistics »,‎ 2006, 676 p.
  • (en) Frederick Mosteller, My Statistical Life, New York, Springer-Verlag,‎ 2007
  • (en) Frederick Mosteller, Stephen E. Fienberg et Robert E.K. Rourke, Beginning Statistics with Data Analysis, Dover Publications, coll. « Dover Books on Mathematics »,‎ 2013

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) S.E. Fienberg, D.C. Hoaglin, W.H. Kruskal et J.M. Tanur, A Statistical Model: Frederick Mosteller's Contributions to Statistics, Science, and Public Policy, New York, Springer-Verlag,‎ 1990

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Adam Bernstein, « Mathematical Theorist Frederick Mosteller », The Washington Post,‎ 25 juillet 2006 (lire en ligne)
  2. a, b, c et d (en) Kenneth Chang, « C. Frederick Mosteller, a Pioneer in Statistics, Dies at 89 », The New York Times,‎ 27 juillet 2006 (lire en ligne)
  3. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Stephen Fienberg, « Frederick Mosteller - A Brief Biography », dans The Selected Papers of Frederick Mosteller,‎ 2006, p. 1-5
  4. En anglais Sc.M.
  5. Daniel Serra, « Un aperçu historique de l'économie expérimentale : des origines aux évolutions récentes », Revue d'économie politique, vol. 122, no 5,‎ 2012, p. 749-786 (lire en ligne)
  6. (en) Frederick Mosteller et P. Nogee, « An experimental measurement of utility », Journal of Political Economy, vol. 59,‎ 1951, p. 371-404
  7. (en) Frederick Mosteller et David Wallace, « Inference in an Authorship Problem », Journal of the American Statistical Association, vol. 58,‎ juin 1963, p. 275-309
  8. (en) « Samuel S. Wilks Award », sur American Statistical Association (consulté le 29 janvier 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]