Frederick George Donnan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frederick G. Donnan

Description de cette image, également commentée ci-après

Frederick G. Donnan

Naissance 6 juillet 1870
Colombo (Irlande du Nord)
Décès 16 décembre 1956 (à 86 ans)
Canterbury (Angleterre)
Domicile Londres
Champs Chimie
Institutions University College de Londres
Renommé pour Effet Gibbs-Donnan
Distinctions Médaille Davy

Frederick George Donnan, né le 6 septembre 1870 et mort le 16 décembre 1956, est un physico-chimiste britannique, connu pour ses travaux sur les équilibres chimiques et les membranes, et qui a laissé son nom à l'effet Gibbs-Donnan qui décrit le comportement de molécules chargées proches d'une membrane. La majeure partie de sa carrière s'est déroulée à l'University College de Londres

Biographie[modifier | modifier le code]

Donnan est né à Colombo au Sri Lanka, alors sous domination britannique. Il est le fils d'un marchand de Belfast, et il passe ses premières années en Ulster[1]. Il a perdu un œil dans son enfance des suites d'un accident, si bien qu'il est souvent photographié de profil[2]. Il effectue ses études à l'université Queen's de Belfast où il obtient son Bachelor en 1894, puis à l'université de Leipzig. Il y obtient sous doctorat sous la direction de Wilhelm Ostwald en 1896, puis y effectue des recherches sous celle de J. H. van't Hoff[1]. Il devient ensuite étudiant chercheur à l'University College de Londres, où il obtient un poste en 1901. En 1903, il devient chargé d'enseignement en chimie organique au Royal College of Science de Dublin, avant d'obtenir une chaire en chimie physique à l'Université de Liverpool en 1906. En 1913, il retourne à l'University College de Londres où il demeure jusqu'à sa retraite, avec notamment un poste de directeur de département de 1928 à 1937[1].

Il meurt à Canterbury le 16 décembre 1956[1],[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

Au cours de la Première Guerre mondiale, Donnan est conseiller pour le Ministère des Munitions, et travaille avec un ingénieur chimiste, K. B. Quinan sur des plantes fixant l'azote, pour obtenir des composés essentiels à la fabrication de munitions. C'est pour ces travaux qu'il reçoit le titre de commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 1920[3]. On dit de lui qu'il s'est très tôt enthousiasmé pour la nouvelle discipline que constitue alors le génie chimique, et après la guerre il est fortement impliqué avec l'entreprise Brunner Mond dans le développement d'une usine chimique importante à Billingham[1].

En 1911, il publie des travaux sur les équilibres de part et d'autre d'une membranes[4], qui constituent un apport important pour la compréhension des mécanismes du transport de matière entre les cellules vivantes et leur environnement[3],[5]. Ses travaux sont encore connus aujourd'hui sous le nom d'effet Gibbs-Donnan, et le conduisent alors à effectuer de nombreuses conférences en Europe et aux États-Unis[1]. Il constitue toujours un concept important pour la compréhension du transport des ions dans les cellules.

Peu avant la Seconde Guerre mondiale, Donnan contribue à aider des réfugiés européens qui cherchent à fuir le nazisme. Parmi eux, il apporte son aide à Hermann Arthur Jahn et Edward Teller, qui publient leurs travaux sur l'effet Jahn-Teller au cours de leur séjour à Londres[5].

Donnan est membre fondateur de la Faraday Society qu'il préside de 1924 à 1926[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Freeth, F. A., « Frederick George Donnan, 1870-1956 », Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society, vol. 3,‎ novembre 1957), p. 23–39
  2. UCL webpage F. G Donnan
  3. a, b et c Oxford Dictionary of National Biography accessed 10 May 2009
  4. Donnan, F. G., Z. Elektrochemie 17, 572 (1911)
  5. a et b - (en) Science and Society « Frederick George Donnan, chemist, 1914. » (consulté le 2009-05-11)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]