Frederic Calland Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sir Frederic Calland Williams CBE, FRS ( à Stockport - à Manchester), surnommé Freddie Williams, est un ingénieur anglais.

Il étudie à l'université Victoria de Manchester, et reçoit le titre de docteur en 1936 pour ses travaux sur le bruit de circuit et de valve au Magdalen College d'Oxford[1]. Employé au Telecommunications Research Establishment, il contribue significativement au développement du radar pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Inventions[modifier | modifier le code]

En 1946, il est nommé chef du département d'ingénierie électrique de l'université de Manchester. Là, avec Tom Kilburn, il invente le tube de Williams, un tube cathodique utilisable comme mémoire d'ordinateur. En 1948, avec Kilburn et Geoff Tootill, il met au point la Small-Scale Experimental Machine, le premier ordinateur dont le programme était enregistré dans la même mémoire que les données. Le support de cette mémoire était le tube de Williams. Cette machine est la base du Manchester Mark I.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Frederic Calland Williams » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « Frederic Calland Williams (1911 - 1977) » (consulté le 27 mars 2010)