Freddy González (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gonzalez et Martínez.
González Martínez est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est González ; le second, maternel, souvent omis, est Martínez.
Freddy González
Image illustrative de l'article Freddy González (cyclisme)
Photo officielle de Freddy González dans l'équipe Movistar Team America (saison 2013)
Informations
Nom Freddy González
Nom de naissance Freddy Excelino González Martínez
Date de naissance 18 juin 1975 (39 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipes amateurs
2009-2010
2012
2013
01.2014-10.2014
EBSA
Formesan-Bogotá Humana-Pinturas Bler
Movistar Team América
Aguardiente Néctar-STL-4WD-Rentacar
Équipes professionnelles
2000
2001
2002-2004
01.2005-06.2005
08.2005-12.2005
2006
2007
2008
2011
2012[1]
10.2014-
Aguardiente Néctar-Selle Italia
Selle Italia-Pacific
Colombia-Selle Italia
Panaria-Navigare
Relax-Fuenlabrada
Serramenti PVC Diquigiovanni-Selle Italia
Colombia es Pasión
Colombia es Pasión Coldeportes
Movistar Continental Team
Azad University Cross[1]
RTS-Santic Racing
Principales victoires
2 classements annexes de grand tour

Jersey green.svg Classement de la montagne du Tour d'Italie 2001 et 2003
1 course à étapes

Tour de Langkawi 2004

Freddy Excelino González Martínez, né le 18 juin 1975 à Líbano (département de Tolima), est un coureur cycliste colombien, passé professionnel en 2000. Il a fait l'essentiel de sa carrière dans des équipes italiennes, avec lesquelles il fut meilleur grimpeur du Tour d'Italie à deux reprises. Il a également remporté le Tour de Langkawi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Année 2012[modifier | modifier le code]

Il signe, pour la saison 2012, avec l'équipe Formesan-IDRD-Pinturas Bler, équipe professionnelle non-affiliée à l'UCI. Globalement, l'année est décevante (seulement trois victoires et aucune place dans les épreuves majeures du calendrier national).

Fin février, les dirigeants de son équipe lui permettent de disputer le Tour de Langkawi au sein de l'équipe cycliste Azad University[2]. Il finit à la 40e place[3] dans l'anonymat, terminant à plus de treize minutes de José Serpa, lors de l'étape reine de l'épreuve, arrivant en altitude aux Genting Highlands (en)[4].

De retour en Colombie, il remporte la première étape de la Vuelta al Tolima. Lors de celle-ci, Félix Cárdenas se détache dans le dernier col, seul González peut revenir sur lui dans la descente et le bat au sprint[5]. Il perd le maillot de leader lors de la 3e étape, où il ne peut accompagner Cárdenas, dans l'ascension finale[6].
Dix jours plus tard, il gagne la dernière étape de la Vuelta a Cundinamarca, épreuve suivante du calendrier cycliste colombien. Devant le mauvais état de la route, l'étape est neutralisée dans sa majeure partie et se réduit à la montée terminale, longue de 16 km[7]. Il intègre l'échappée du jour et profite de ses qualités de grimpeur pour terminer en solitaire[8]. Sa dernière victoire, il l'obtient en profitant de l'absence de toutes les principales équipes colombiennes pour s'imposer dans le contre-la-montre inaugural de la Clásica de Funza[9].

Le reste de sa saison est insatisfaisant. En juin, il est au départ du Tour de Colombie, le leader de sa formation[10]. Il perd près de vingt-cinq minutes lors de la première étape de montagne[11], et toute chance de bien figurer au classement final[12]. Le même scénario se reproduit à l'automne au Clásico RCN[13]. Il est inexistant également lors des épreuves sur route des XIXe Juegos Deportivos Nacionales qu'il dispute pour son département natal du Tolima (quinzième du contre-la-montre[14] et abandon lors de la course en ligne[15]).

Année 2013[modifier | modifier le code]

Après un an chez Formesan, Freddy González retrouve la formation Movistar. Son année ressemble à la précédente et, avec seulement une victoire décrochée, peut être considérée comme un échec.

Il apparaît, pour la première fois, dans les classements en avril. Après avoir été battu de peu, lors de la dernière étape de la Clásica de Fusagasugá[16], il prend la roue de Félix Cárdenas, lorsque celui-ci lance le sprint qui conclut le Championnat de Colombie[17]. Rattrapés, dépassés, il termine, néanmoins, septième[18]. Particulièrement motivé pour courir dans son département natal, il est tout près de s'imposer dans une étape de la Vuelta al Tolima, puisqu'il monte par trois fois sur un podium[19]. Cela lui permet de remporter le classement de la régularité et de finir dixième au classement général[20].

Un mois plus tard, il abandonne le Tour de Colombie, lors de l'avant-dernière étape[21], sans jamais avoir pesé sur la course. À l'issue de cette compétition, la formation n'engage plus d'équipe pendant quelques semaines, jusqu'à la Vuelta a Boyacá, course précédant le Clásico RCN. Freddy González y remporte sa seule et unique victoire de l'année, en disposant de ses deux compagnons d'échappée, à l'arrivée de la deuxième étape[22]. À l'image de sa saison, le Clásico RCN est décevant. Bien que González se glisse dans l'échappée victorieuse de la deuxième étape[23], il termine, une semaine plus tard, à deux heures du vainqueur final, Camilo Gómez[24]. Début février 2014, Freddy González annonce mettre un terme à la compétition. À cette occasion, une cérémonie d'adieux est organisée dans sa ville natale de Líbano. Il compte, toutefois, poursuivre dans le cyclisme, en intégrant les cadres techniques de l'équipe de la ligue cycliste de son département ou d'une formation de marque[25].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Aucune participation.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

6 participations

  • 2000 : abandon (18e étape)
  • 2001 : 46e, vainqueur du Jersey green.svg classement du meilleur grimpeur
  • 2002 : abandon (10e étape)
  • 2003 : 35e, vainqueur du Jersey green.svg classement du meilleur grimpeur et du prix de la combativité
  • 2004 : abandon (9e étape)
  • 2005 : non-partant (6e étape)

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

  • 2005 : abandon (12e étape)

Résultats sur les championnats[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Course en ligne[modifier | modifier le code]

1 participation.

Championnats du monde professionnels[modifier | modifier le code]

Course en ligne[modifier | modifier le code]

1 participation.

  • 2004 : 47e au classement final.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b En 2012, pour l'UCI, il est membre de l'équipe Azad University Cross mais il dispute toutes ses courses avec la formation Formesan-IDRD-Pinturas Bler, à l'exception du Tour de Langkawi.
  2. (es) « Viajeros a Langkawi: Freddy González, Víctor y Miguel Niño », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 16 avril 2012)
  3. (en) « Le classement général final du Tour de Langkawi 2012 », sur www.ltdl.com.my (consulté le 5 janvier 2013)
  4. (en) « Le classement de la 6e étape du Tour de Langkawi 2012 », sur www.ltdl.com.my (consulté le 5 janvier 2013)
  5. (es) « Vuelta Tolima, 1ª etapa: Fredy González le ganó el duelo al Gato », sur nuestrociclismo.com (consulté le 17 avril 2012)
  6. (es) « Vuelta al Tolima: etapa reina para Argiro Ospina y liderato para Félix Cárdenas », sur nuestrociclismo.com (consulté le 17 avril 2012)
  7. (es) « John Martínez subcampeón de la Vuelta a Cundinamarca », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 22 avril 2012)
  8. (es) « Vuelta a Cundinamarca: Freddy González gana en San Juan de Rioseco. Alejandro Ramírez nuevo campeón de la prueba », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 21 avril 2012 (consulté le 5 janvier 2013)
  9. (es) « Clásica de Funza: Formesán pega primero. Freddy González gana la CRI y comanda la general individual », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 8 août 2012 (consulté le 5 janvier 2013)
  10. (es) « Fredy González, líder del Formesán para Vuelta a Colombia », sur www.eltiempo.com,‎ 8 juin 2012 (consulté le 5 janvier 2013)
  11. (es) « Les différents classements de la quatrième étape », sur docs.google.com (consulté le 5 janvier 2013)
  12. (es) « Le classement de la onzième étape et les différents classements finals du Tour de Colombie 2012 », sur docs.google.com (consulté le 5 janvier 2013)
  13. (es) « Les différents classements finals du Clásico RCN 2012 », sur docs.google.com (consulté le 5 janvier 2013)
  14. (es) « Les résultats officiels du contre-la-montre masculin des XIX e Juegos Deportivos Nacionales », sur docs.google.com (consulté le 5 janvier 2013)
  15. (es) « Les résultats officiels de la course en ligne masculine des XIX e Juegos Deportivos Nacionales », sur docs.google.com (consulté le 5 janvier 2013)
  16. (es) « Fusa: Ramiro Rincón campeón, Daniel Jaramillo ganó el circuito », sur www.nuestrociclismo.com,‎ 13 avril 2013 (consulté le 8 mai 2013)
  17. (es) « Campeonatos Nacionales de Ruta: Walter Pedraza es el nuevo Rey de la Élite », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 21 avril 2013 (consulté le 8 mai 2013)
  18. (es) « Le classement officiel du championnat Élite de Colombie de course en ligne 2013 », sur docs.google.com (consulté le 8 mai 2013)
  19. (es) « Vuelta Tolima: 3er título de temporada para Oscar Sevilla », sur www.nuestrociclismo.com,‎ 28 avril 2013 (consulté le 8 mai 2013)
  20. (es) « Les classements officiels de la Vuelta al Tolima 2013 », sur docs.google.com (consulté le 8 mai 2013)
  21. (es) « Les différents classements de la treizième étape du Tour de Colombie 2013, cf le bulletin des commissaires p.9 », sur docs.google.com (consulté le 6 février 2014)
  22. (es) « Vuelta a Boyacá: Freddy González se impone en Sutamarchán. Jair Pérez conservó la camiseta de líder », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 19 septembre 2013 (consulté le 6 février 2014)
  23. (es) « En Neiva Fredy González fue tercero en el Clásico RCN. », sur www.telefonica.co,‎ 27 septembre 2013 (consulté le 6 février 2014)
  24. (es) « Les différents classements du Clásico RCN 2013 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 6 février 2014)
  25. (es) « Noticias del Ciclismo en Colombia y el Mundo, cf le paragraphe Freddy González dice adiós a las competencias », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 4 février 2013 (consulté le 6 février 2014)
  26. (es) « Vuelta a Colombia: Freddy González se lleva la undécima etapa y Botero sigue líder. », sur www.esciclismo.com (consulté le 8 août 2010)
  27. (en) « Decisions on Anti-Doping Rule Violations made in 2008 », sur uci.ch
  28. (es) « Freddy González ganó la séptima etapa que rindió homenaje al bicentenario nacional », sur www.colombia.com (consulté le 8 août 2010)
  29. « Le rapport officiel du cyclisme sur route des JO 2000, cf p.29 » [PDF], sur www.la84foundation.org (consulté le 12 mars 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :