Fred Shero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shero.

Fred Shero

Description de l'image  Fred Shero.jpg.
Surnom(s) The Fog
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 23 octobre 1925,
Winnipeg (Canada)
Mort le 24 novembre 1990 (65 ans),
Camden (États-Unis)
Entraîneur décédé
A entraîné LNH
Flyers de Philadelphie
Rangers de New York
LAH
Bisons de Buffalo
LIH
Saints de St. Paul
LCH/CPHL
Rangers de St. Paul
Knights d'Omaha
LHJS
Canucks de Moose Jaw
Activité 19791981
Joueur décédé
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Rangers de New York
LAH
Ramblers de New Haven
Mohawks de Cincinnati
Barons de Cleveland
Carrière pro. 19421958
Poste
Titre Directeur-général
Rangers de New York
Activité 19781981

Temple de la renommée : 2013

Frederick Alexander Shero (né le 23 octobre 1925 à Winnipeg, dans la province du Manitoba au Canada — mort le 24 novembre 1990 à Camden, dans l'état du New Jersey aux États-Unis) est un joueur professionnel et entraîneur de hockey sur glace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Devenant joueur professionnel en 1943, Fred Shero dispute les trois saisons suivantes principalement avec les Rovers de New York, club de la Eastern Hockey League. Après une saison passée avec les Saints de St. Paul de la United States Hockey League, il rejoint l'organisation des Rangers de New York et reste avec ces derniers durant trois saisons avant de se joindre à la Ligue américaine de hockey en 1950.

Il reste dans cette ligue durant cinq saisons, évoluant principalement avec les Barons de Cleveland, puis s'aligne pour deux saison avec les Warriors de Winnipeg de la Western Hockey League. Il se joint aux Cataractes de Shawinigan pour une saison avant de se retirer de la compétition en tant que joueur en 1958[1].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Shero ne reste pas longtemps loin de la compétition, acceptant à l'été 1958 le poste d'entraîneur-chef des Canucks de Moose Jaw de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan. L'équipe connait alors une mauvaise saison et ne réussit à récolter que onze victoires en 48 rencontres ; au terme de cette décevante saison, l'entraîneur est renvoyé.

Approché pour diriger les Saints de St. Paul de la Ligue internationale de hockey, il mène ceux-ci au championnat de la Coupe Turner dès sa première saison à la barre de l'équipe. Shero reste avec eux durant deux autres saisons avant de premdre les commande des Rangers de St. Paul de la Ligue centrale professionnelle de hockey pour une saison ; il mène alors les Rangers à la finale de la ligue.

Suite à trois années d'inactivité, il est appelé à remplacer Fred Hunt à la barre des Bisons de Buffalo de la Ligue américaine de hockey durant la saison 1967-68 et après avoir vu l'équipe s'incliner au premier tour des séries en 1969, il décroche en 1970 la Coupe Calder remise à l'équipe championne des séries éliminatoires dans la LAH. Shero obtient également au terme de cette saison le Trophée Louis A.R. Pieri remis à l'entraîneur par excellence du circuit.

Malgré ce championnat, il quitte le club pour rejoindre la Ligue centrale de hockey la saison suivante et mène les Knights d'Omaha au grand honneur de la ligue. Après ces deux saisons de gloire, il obtient la possibilité de diriger dans la Ligue nationale de hockey lorsque les Flyers de Philadelphie lui offrent le poste d'entraîneur de l'équipe en 1970.

Après une première saison difficile où l'équipe se voit être exclue des séries, Shero mène les Broad Street Bullies à deux conquêtes consécutives de la Coupe Stanley en 1974 et 1975. Les Flyers retournent en finale de la coupe Stanley en 1976, mais doivent s'incliner devant les Canadiens de Montréal.

Voyant les Flyers s'incliner au troisième tour des séries au cours des deux saisons suivantes, Fred Shero perd son poste à l'été 1978. Moins de deux semaines après son congédiement, il décroche le poste d'entraîneur-chef et directeur-générale des Rangers de New York et aide ceux-ci à accéder à la finale de la Coupe Stanley dès sa première saison à la barre de l'équipe. Les Rangers s'inclinent cependant lors de cette finale remporté par les Canadiens. Après vingt parties disputées lors de la saison 1980-81, l'équipe n'ayant alors cumulé que quatre victoires, Shero est congédié à nouveau.

Le vétéran entraîneur devient par la suite analyste à la radio pour les Devils du New Jersey, puis retourne avec les Flyers en 1990, agissant alors comme représentant de l'équipe auprès de la communauté.

Souffrant d'un cancer, il décède le 24 novembre 1990 à l'âge de 65 ans, dans sa résidence de Camden au New Jersey.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1942-1943 Monarchs de St. James LHJM 16 3 3 6 2 4 1 1 2 2
1943-1944 Rovers de New York EHL 15 5 7 12 6          
Crescents de Brooklyn EHL 29 11 14 25 7 10 2 5 7 8
1944-1945 Navy de Port Arthur LHJTB 1 0 0 0 2          
1944-1945 Rangers de Winnipeg LHJM 2 0 5 5 0 3 1 1 2 8
1944-1945 Navy de Winnipeg WNDHL 15 5 8 13 16 6 2 2 4 4
1945-1946 Rovers de New York EHL 30 10 15 25 20 12 2 5 7 8
1946-1947 Ramblers de New Haven LAH 3 0 0 0 6          
1946-1947 Rovers de New York EHL 46 9 22 31 44 9 1 3 4 25
1947-1948 Saints de St. Paul USHL 40 9 14 23 20          
1947-1948 Rangers de New York LNH 19 1 0 1 2 6 0 1 1 6
1948-1949 Rangers de New York LNH 59 3 6 9 64          
1949-1950 Rangers de New York LNH 67 2 8 10 71 7 0 1 1 2
1949-1950 Ramblers de New Haven LAH 2 1 0 1 0          
1950-1951 Mohawks de Cincinnati LAH 65 5 17 22 94          
1951-1952 Barons de Cleveland LAH 15 2 2 4 10 3 0 1 1 2
1951-1952 Ironmen de Seattle LCPH 43 1 16 17 46          
1952-1953 Barons de Cleveland LAH 64 4 14 18 54 9 2 1 3 16
1953-1954 Barons de Cleveland LAH 69 21 32 53 95 9 2 3 5 16
1954-1955 Barons de Cleveland LAH 37 8 14 22 54          
1955-1956 Warriors de Winnipeg WHL 59 8 24 32 99 6 0 2 2 8
Ed-cup           6 0 2 2 12
1956-1957 Warriors de Winnipeg WHL 66 8 24 32 52          
1957-1958 Cataractes de Shawinigan LHQ 48 1 5 6 50 4 0 1 1 10
Totaux LNH 145 6 14 20 137 13 0 2 2 8

Statistiques d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D   N  Séries éliminatoires
1958-1959 Canucks de Moose Jaw LHJS 48 11 36 1 --
1959-1960 Saints de St. Paul LIH 68 41 21 6 Champion de la Coupe Turner
1960-1961 Saints de St. Paul LIH 72 46 22 4 --
1962-1963 Saints de St. Paul LIH 70 23 44 3 Hors des séries
1963-1964 Rangers de St. Paul LCPH 72 38 30 4 Défaite en finale
1967-1968 Bisons de Buffalo LAH --
1968-1969 Bisons de Buffalo LAH 74 41 18 15 Défaite au 1er tour
1969-1970 Bisons de Buffalo LAH 72 40 17 15 Champion de la Coupe Calder
1970-1971 Knights d'Omaha LCH 72 45 16 11 Champion
1971-1972 Flyers de Philadelphie LNH 78 26 38 14 Hors des séries
1972-1973 Flyers de Philadelphie LNH 78 37 30 11 Défaite au 2e tour
1973-1974 Flyers de Philadelphie LNH 78 50 16 12 Champion de la Coupe Stanley
1974-1975 Flyers de Philadelphie LNH 80 51 18 11 Champion de la Coupe Stanley
1975-1976 Flyers de Philadelphie LNH 80 51 13 16 Défaite en finale
1976-1977 Flyers de Philadelphie LNH 80 48 16 16 Défaite au 3e tour
1977-1978 Flyers de Philadelphie LNH 80 45 20 15 Défaite au 3e tour
1978-1979 Rangers de New York LNH 80 40 29 11 Défaite en finale
1979-1980 Rangers de New York LNH 80 38 32 10 Défaite au 2e tour
1980-1981 Rangers de New York LNH 20 4 13 3 --

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Eastern Hockey League

  • Nommé sur la première équipe d'étoile en 1947.

Ligue américaine de hockey

  • Nommé sur la deuxième équipe d'étoile en 1954.

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Ligue américaine de hockey

Ligue centrale de hockey

  • Récipiendaire du Trophée Jake Milford remis à l'entraîneur par excellence en 1971.

Ligue nationale de hockey

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Parentés dans le sport[modifier | modifier le code]

Son fils Ray Shero est nommé directeur-générale des Penguins de Pittsburgh en 2006 et remportant avec eux la Coupe Stanley en 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur www.legendsofhockey.net.
  2. « Fred Shero - Statistiques », sur www.nhl.com.
  3. (en) « Fred Shero hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]