Fred Poché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fred Poché, philosophe français né le 21 mai 1960.

Parcours et axes de recherches[modifier | modifier le code]

Il est le lauréat du prix Jean Finot 2009, de l'Académie des Sciences Morales et Politiques, pour son livre : Blessures intimes, blessures sociales. De la plainte à la solidarité (Cerf, 2008)[1].

Ancien responsable national d’un mouvement d’éducation populaire, il est titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, en sciences du langage, docteur en philosophie de l’Université Paris Ouest-Nanterre La Défense et titulaire d'une Habilitation à diriger des recherches de l'Université de Strasbourg.

Professeur à L'UNAM Université, Université catholique de l’Ouest, ce philosophe est soucieux de l’interface entre sa discipline et la pratique des acteurs sociaux. Ses recherches portent plus particulièrement sur des questions d’éthique, d’anthropologie philosophique et de philosophie sociale : reconnaissance, dignité, fragilité, mémoire, blessures, subjectivation, politique et études post-coloniales. Fred Poché a été invité à enseigner à l’Université Adam Mickiewicz de Poznań, (Pologne), à l’Universitad San Buenaventura de Bogota (Colombie), à l’Ewha Womans University Humanities (Ewha Womans University (en)) de Séoul (Corée du Sud), à l’Université de Sungkyunkwan de Séoul, et à l’Institute for Humanities Researche, Pusan National University, (Corée du Sud)

Le philosophe français est membre du Conseil scientifique consultatif du Zentrums für Ökonomische und Soziologische Studien (ZÖSS), de l’Université de Hamburg[2] (Allemagne). Il est également membre du Comité Scientifique de la revue de la faculté de philosophie de l’Université San Buenaventura de Bogota, (Colombie) : Franciscanum[3].

Livres[modifier | modifier le code]

  • Le temps des oubliés. Refaire la démocratie, Lyon, Chronique sociale, 2014.
  • Edward. W. Said, l’humaniste radical. Aux sources de la pensée postcoloniale, Paris, Éditions du Cerf, 2013.
  • A-t-on encore le droit d'être fragile ? entretiens avec Francesca Piolot, Lyon, Chronique Sociale, 2013.
  • Blessures intimes, blessures sociales. De la plainte à la solidarité, Paris, Éditions du Cerf, 2008 (Prix Jean Finot).
  • El pensamiento de lo social en Jacques Derrida. Para comprender la deconstrucción, Prologo de Victor Florian, Editorial Bonaventuriana, Bogota, Colombia, 2008.
  • Penser avec Jacques Derrida. Comprendre la déconstruction, Lyon, Chronique Sociale, 2007.
  • Lévinas chemin ou obstacle à la théologie chrétienne. L’hospitalité des intelligences, Paris, Éditions du Cerf, 2005.
  • Organiser la résistance sociale, Lyon, Chronique sociale, 2005.
  • Une politique de la fragilité. Éthique, dignité et luttes sociales, Paris, Éditions du Cerf, 2004.
  • L'échec traversé (avec Véronique Margron) Paris, Desclée de Brouwer, 2003.
  • J'ai envie de savoir (avec Bruno Hubert), postface d’Albert Jacquard, Paris, Éditions de l'Atelier, 2001.
  • Reconstruire la dignité, Lyon, Chronique sociale, 2000.
  • Penser avec Arendt et Lévinas. Du mal politique au respect de l'autre, Chronique Sociale, Lyon, en coédition avec EVO, Bruxelles et Tricorne, Genève, 1998 (3e édition, 2009).
  • Sujet, parole et exclusion, Une philosophie du sujet parlant, préface de Michèle Bertrand, Paris, Éditions L'Harmattan, 1996.
  • L’homme et son langage, Introduction à la linguistique, Préface de Anne-Marie Houdebine, Lyon, Chronique Sociale, 1993.

Chapitres de livres[modifier | modifier le code]

  • « Esclavage », Dictionnaire Encyclopédique d’Éthique Chrétienne, (sous la direction de Laurent Lemoin, Eric Gaziaux, et Denis Müller), Paris, Cerf, 2013, p. 773-777.
  • « Racisme », Dictionnaire Encyclopédique d’Éthique Chrétienne, (sous la direction de Laurent Lemoin, Eric Gaziaux, et Denis Müller), Paris, Paris, Cerf, 2013, p. 1679-1693.
  • « Christianisme, démocratie et subversion sociale », Dieu et César, séparés pour coopérer, Sous la direction de Jean-Yves Baziou, Jean-Luc Blaquart et Olivier Bobineau, Paris, Desclée de Brouwer, 2010, p. 135-150.
  • « Handicap, normativité et étrangeté. Défataliser l'existence », dans Les handicaps : une fatalité ? Comment parvenir à un chemin d'humanité ?, (sous la direction de Louis-Michel Renier et Jean Rossignol), Paris, Éditions L'Harmattan, 2010, p. 89-109.
  • « La question sociale en déconstruction et la quête de reconnaissance. Retour sur la condition ouvrière », La reconnaissance. Réponse à quel problème ?, (Sous la direction d’Alfredo Gomez-Muller), Paris, Éditions L’Harmattan, collection « Ouverture philosophique », 2009, p. 15-36.
  • « Défis et repères éthiques face à la fragilité sociale » dans Familles et professionnels de l'action sociale. Éduquer ensemble, Fondation d'Auteuil, Lyon, Chronique Sociale, 2009, p. 197 -209.
  • « Nihilisme », Dictionnaire critique de théologie (sous la direction de Jean-Yves Lacoste et Olivier Riaudel), Paris, Puf, 2007, p. 971-973.
  • « Don et relations. Essai de problématisation » (sous la direction de P. Huot-Pleuroux), Le don, une dynamique d’échange ?, Paris, Éditions du Cerf, 2006, p. 17-41.
  • « Phénoménologie du regard(s), culture et déconditionnement : Sartre, philosophe de l’antiracisme », dans Sartre et la culture de l’autre (sous la direction d’Alfredo Gomez-Müller), Paris, Éditions L’Harmattan, collection « Ouverture philosophique », 2006, p. 77-98.
  • "De l'espace comme exigence sociale", dans La question de l'humaine entre l'éthique et l'anthropologie, (Sous la direction de Alfredo Gomez-Muller), Paris, L'Harmattan, 2004, p. 27-46.
  • « Godnosc osoby i przestrzen. Ku antropologii przestrzeni intymnej ». Dans S. Skobel (red.), Zaufac Bogu i czlowiekowi, Instytut Teologiczny, Lodz, Pologne, 2002, s. 203-223.
  • « De la télévision à la cyberculture. Le citoyen entre illusion et lucidité », A. Mouchès (dir), De l'illusion psychique aux illusions sociales, Paris, Éditions L'Harmattan, 1999, p. 129-161.

Principaux articles[modifier | modifier le code]

  • « L'orientalisme au service du discours colonial », L'HISTOIRE DE L'OCCIDENT. Déclin ou métamorphose ?, Le Monde/ la Vie Hors-série, p.120-123.
  • « Edward W. Said, ou l’humanisme d’un exilé », Etudes, Mars 2014, n°4203, p. 71-80.
  • « L’idéologie de la liberté. Du libéralisme économique au souci de la libération », Cahiers de l’Atelier, n°539, octobre - décembre 2013, p. 96-103.
  • «  Après la dé-symbolisation. Quel avenir pour les quartiers populaires ? », Cahiers de l’Atelier, no 532 janvier-mars 2012, p. 45-54.
  • «  Pauvreté, imaginaires et praxis sociales », Concordia. Internationale Zeitschrift für Philosophie, no 61, 2012,p. 71-80.
  • « De la linguistique à la philosophie. Itinéraire d'un "disciple" indiscipliné », Hommage à Anne-Marie Houdebine, Signe & Sens, Université de la Rochelle, Juin 2011 [4]
  • « La formation face aux défis de la responsabilité » (avec Bruno Hubert), Éducation Permanente, no 187, 2011-2, p. 23-35.
  • « Il faut réhabiliter la dimension sociale et politique de la fragilité », entretien avec Jérôme Vachon, Actualité Sociale Hebdomadaire, n°2698, 26 février 2011, pp. 36-37.
  • « Contextualité et théorie de l’agir humain. Contribution philosophique à une distinction entre éthique et morale », Franciscanum. Revista de las ciencias del espiritu, Volumen LII, Número 153, 2010, Bogota, Colombia, p. 207-245.
  • « Culture, pouvoir et altérité. Une lecture postcoloniale d’Emmanuel Lévinas », MonoKL International. Reflexions on Levinas, Istanbul, Edited by Volkan Çelebi, Turquie, 2010, p. 342-366.
  • « La pensée sur Emmanuel Lévinas », Monokl, Fred Poché entretien avec Volkan çelebi, MonoKL International. Reflexions on Levinas, Istanbul, Edited by Volkan Çelebi, Turquie, 2010, p. 667-679.
  • « La sémiosis et l'interprétation dans la « métaphysique scientifique » de Peirce », Revue des Sciences Religieuses, 83e année-no 4-Octobre 2009,p. 551-565.
  • « Les défis d’une paix sociale durable face au processus de dé-symbolisation », Revue d’Éthique et de Théologie Morale, no 255, septembre 2009, p. 101-115.
  • « Pour une ’’ontopraxis’’ de contextualité. Contribution à une méthode en philosophie sociale », Concordia, International Zeitschrift fûr philosophie, no 55, 2009, p. 37-54.
  • « Qu'est-ce qu'interpréter ? », Cahiers de l'Atelier, no 519, octobre-décembre 2008, p. 42-49.
  • « Chemin de solidarité », Relations, no 726, juillet-août, 2008, (Québec), p. 12-15.
  • « La société à la loupe », Entretien avec l’écrivain camerounais Victor Bouajio, Ecrire aujourd’hui, n° 83, pp. 13-24.
  • « Malestar en la simbolizacion. Contextualidad y lucha por la dignidad », Cuestiones de Filosofia, no 8, 2007, TUNJA-COLOMBIA, p. 3-14.
  • « Pensar el racismo y el antiracismo con Pierre-André Taguieff », Universitas Philosophica, ISSN 0120-5323, año 23 núm, Nº. 47, 2006, Colombia, p. 177-194.
  • « Pour une éthique de la simplicité », Cahiers de l'Atelier, no 511 Juillet-Septembre 2006, p. 109-116.
  • « Penser une éthique sociale de la délocution », Concordia, International Zeitschrift fûr philosophie, 46 (2004), p. 55-69.
  • « Oppression et contextualité. Libération du sujet et politique de la fragilité », Concordia, International Zeitschrift fûr philosophie, 45 (2004), p. 49-64.
  • « Prolégomènes à une sagesse du souci », Revue des Sciences religieuses, 78 année, no 2/ 2004, p. 281-294.
  • « De l’ego communicans » au sujet de contextualité. Fécondité et limites du paradigme communicationnel », Revue d'Éthique et de Théologie Morale, 220 (2002), p. 25-50.
  • « Le citoyen dans les filets du ” temps mondial” », Cahiers de l'Atelier, 492 (2001), p. 47-60.
  • « Castoriadis, l’individu et la société. D’une pensée de l’autonomie à une conception poétique et herméneutique du ‘nomos’ », Revue d'Éthique et de Théologie Morale, 218 (2001), p. 131-167.
  • « Agir communicationnel et éducation du citoyen chez Jürgen Habermas », Impacts, 33 (1999/ 2-3) p. 83-100.
  • « Penser avec Habermas la pratique d'une parole libératrice. D'une éthique de la discussion à une éthique de la parole », Impacts, 33, (1999 /4), p. 37-56.
  • « Les coulisses d'une éthique de la communiquation. De la pragmatique universelle à la structuration des espaces interlocutifs »,Revue d'Éthique et de Théologie Morale, 207 (1998), pp. 149-182.
  • « Agir contre le racisme ! Vers une stratégie renouvelée », Cahiers de l’Atelier, 475 (1997), p. 50-57.
  • « Éthique et langage », Philologie, 7 (1997), Sendai, Japon, p. 8 à 26.
  • « La linguistique. Une école pour la rencontre de l'autre. Regard et ouverture philosophiques sur les sciences du langage », Philologie, 6, (1995), Sendai, Japon, p. 13 à 37.
  • « Xénophobie ou rencontre de l'autre ? Approche linguistique et anthropologique de l'altérité », Masses ouvrières, no 442, mars-avril 1992.

Préfaces de livres[modifier | modifier le code]

  • Préface du livre de Jean-Luc Rotureau, Autrement, Angers, La petite maison à Plumes, 2013, p. 9-18.
  • Préface du livre de Raul Fornet-Betancourt Raúl Betancourt (en), La philosophie interculturelle. Penser autrement le monde, Paris, L'Atelier [5], 2011, p. 5-19.
  • Préface du livre de Maryvonne Caillaux, Comme des orpailleurs. De la misère à la pauvreté, les relations comme chemin de libération ?, Paris, Éditions L’Harmattan, 2010, collection « Histoire de Vie et formation », p. 7-10.

Liens externes[modifier | modifier le code]