Fred Nicole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicole.
Frédéric Nicole Pix.gif
Fred Nicole - Portrait Zoom.png
Photo portrait de Fred Nicole.
Contexte général
Sport Bloc, escalade libre
Période active De 1983 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance 21 mai 1970 (44 ans)
Lieu de naissance Vevey
Taille 1,8 m (5 11)
Poids de forme 75 kg (165 lb)

Frédéric Nicole, plus communément appelé Fred Nicole, est un grimpeur professionnel suisse né en 1970 à Vevey. Il est le frère de François Nicole, un autre grimpeur de haut niveau. Il est réputé pour avoir ouvert des voies extrêmes en bloc et en escalade libre. Il est notamment le premier grimpeur à avoir ouvert et réalisé des voies de bloc cotées 8B, 8B+ et 8C, ainsi que la première traversée en 8B+. Il fait aussi partie des grimpeurs à avoir atteint le neuvième degré.

Grimpeur de premier plan durant les années 1990 et 2000, il a participé très activement au développement de nombreux site d'escalade comme Hueco Tanks (Texas), Bishop (Californie) ou Rocklands en Afrique du Sud, mais c'est en Suisse qu'il s'est le plus investi dans les sites de Cresciano, Chironico, Branson ou encore Vernayaz et Saint-Loup.

Biographie[modifier | modifier le code]

1983 - 1991 : Des débuts atypiques[modifier | modifier le code]

Fred Nicole commence l'escalade à l'âge de 13 ans, avec son frère François Nicole. Mais contre toute attente, dès son premier essai sur une voie d'escalade, il se rend compte qu'il n'aime pas la grimpe. Il trouve cette discipline trop ardue, ne parvenant pas à escalader une voie de cotation supérieure à 3[1]. Six mois plus tard, son frère réussit tout de même à le convaincre de réessayer et cette fois les choses se passent mieux : il réussit à escalader une voie cotée 4, et commence alors à aimer l'escalade. Il progresse rapidement, mais à cette époque, à proximité de chez lui, il n'existe que très peu de voies correctement équipées et d'une cotation supérieure à 6c/6c+. Il se tourne alors vers l'escalade de bloc qui permet de travail des mouvements difficiles et techniques sans les risques dus à la chute de grande hauteur ; de plus il se sent plus à l'aise sans le stress que lui inflige son léger vertige[2]. Avec cette nouvelle discipline, Fred continue sa progression et à peine trois ans plus tard, en 1986, il réussit la première répétition de la voie Le toit d'Auguste (son frère fait la 2e répétition peu après)[3]. Cette voie, ouverte par le grimpeur français Patrick Berhault dans la région du Cap-d'Ail près de Nice, avait été essayée par de nombreux grimpeurs, sans succès jusqu'ici. Fred propose alors une cotation de 8b+, le plus haut niveau de difficulté à cette époque[4].

À la fin des années 1980, Fred découvre le site d'escalade de Saint-Loup en Suisse. Très intéressé par le potentiel qu'offre ce site pour le haut niveau, il y passe beaucoup de temps à travailler des projets. En 1987, il y réussi la première ascension de Anaïs et cannabis, la deuxième voie cotée 8c après Wall Street, ouverte quelques mois auparavant par Wolfgang Güllich dans le Frankenjura[4],[5]. Cependant cette réalisation reste inobservée, voire mise en doute, par le milieu de l'escalade qui juge alors Fred trop jeune pour réussir un tel accomplissement[3].

1992 - 2012 : La reconnaissance mondiale[modifier | modifier le code]

Dès le début des années 1990, Fred Nicole fait une grand nombre d'ascensions de blocs cotés 8A et 8A+, ce qui est à l'époque le plus haut niveau dans ce type d'escalade depuis l'ascension de Trice par Jim Holloway en 1979[6]. Il est particulièrement actif à Branson, dans un petit secteur de grimpe situé au-dessus du village, où il a découvert un bloc proposant des lignes particulièrement difficiles. En 1991, il y fait la première ascension de Traction celeste (8A), puis un an après, en avril 1992, il réussit la première ascension de La danse des Balrogs, et lui attribue pour la première fois au monde une cotation de 8B[7]. Toutes ces réalisations en bloc ne l'empêche pas pour autant de continuer à pratiquer l'escalade libre et il continue à explorer les falaises de Saint-Loup en quête de voies extrêmes. En 1993, il y réalise la première ascension de Bain de Sang (9a)[4], la troisième voie dans le neuvième degré après Action Directe (9a) par Wolfgang Güllich en 1991 et Om (9a) par Alexander Huber en 1992. En 2002, Bain de Sang sera le premier 9a réalisé par une femme, Josune Bereziartu. Néanmoins, cette cotation sera plusieurs fois contestée par ses répétiteurs, notamment Iker Pou, estimant que Bain de Sang est plus « facile » que Action Directe et Dave Graham, qui a réussi son ascension en seulement trois essais[8].

Avec cette réalisation dans le neuvième degré, Fred devient un des rares grimpeurs à pratiquer l'escalade au plus haut degré de cotation à la fois en bloc et en falaise, et commence à faire parler de lui dans les médias. Cela lui permet alors de voyager afin de découvrir des sites d'escalade dans d'autres pays. Dès 1996, il découvre les sites de Fontainebleau et de Hueco Tanks (TX), où il réalise de nombreuses répétitions de blocs coté de 8A à 8B. Il fait aussi la première ascension de La pierre philosophale (8B) à Fontainebleau[9] et de Crown of Aragorn (8B) à Hueco[10]. Mais c'est à nouveau à Branson qu'il se distingue, avec la première ascension de Radja, qui devient le premier bloc au monde coté 8B+[11].

En 1997, il fait un voyage en Afrique du Sud dans le secteur de Rocklands. Ce nouveau site de bloc qui propose une quantité énorme de possibilités à tous les niveaux et une très bonne qualité de roche calcaire qui plaisent beaucoup à Fred[12]. Il y réalise de nombreuses premières ascensions de bloc coté entre le 8A et le 8B comme Leopard Cave (8A+)[13] et Bleack Eagle (8B). Deux ans plus tard, il y fait un 2e voyage et réussi Armed Response(8B)[14], Oral Office (8B)[15] et Desperado (8A+)[16], une série de blocs ouverts par Klem Lostok.

En 2000, il réalise la première ascension de Dreamtime à Cresciano en Suisse. Il juge alors que c'est le bloc le plus difficile qu'il ait réalisé et évalue sa cotation à 8C, en précisant que la cotation doit être confirmée par d'autres grimpeurs[17]. Malgré cette précision, cette cotation suscite rapidement des polémiques. D'une part, pour certains grimpeurs comme Francis Hélias[18], la voie qui compte 21 mouvements, ne saurait être du bloc mais une traversée, car le bloc est caractérisé par un nombre de mouvements peu important, souvent moins de 10, mais très difficiles, techniques et intenses. D'autre part, la difficulté de la voie est remise en question par certains répétiteurs comme Chris Sharma. Fred Nicole déclarera alors que certaines prises ont été retaillées après son ouverture, ce qui aurait abaissé la cotation du bloc 8B+, mais Dave Graham et Malcolm Smith, deux des répétiteurs, pensent que la voie a toujours été un 8B+[19]. Selon Nalle Hukkataival, la cotation de Dreamtime est le point de départ des problèmes de cotation actuels pour les blocs de très haut niveau, dont la cotation stagne depuis lors à 8C, hormis pour quelques rares exceptions qui suscitent immédiatement la polémique. Cela principalement à cause des médias qui ont tendances à considérer des propositions de cotations comme étant des standards pour le niveau[20].

En 2006, Fred Nicole atteint un niveau supérieur en réalisant l'ouverture de Terremer cotée 8C+ à l'origine[21], mais décotée à 8C par son second répétiteur, Paul Robinson en 2008. Estimant que la cotation de la difficulté est très subjective, Fred Nicole annonce souvent ses ouvertures avec une fourchette: Terremer était par exemple, considérée à 8C/8C+. Cette estimation est selon lui, plus une indication de la difficulté, qu'une vérité absolue. Les années suivantes, il fait de nombreuses ouvertures de blocs et de voies de très haut niveau sans donner de cotations précises. Il réalise notamment Entlinge (8B+/8C)[22], L'isola che non c'è (9?)[23] et Boa (environ 8C)[24].

Ascensions remarquables[modifier | modifier le code]

En bloc[modifier | modifier le code]

8C/V15
Nom Site Date Commentaires
Boa  ??, Drapeau de la Suisse Suisse septembre 2011 Première ascension[24]
Terremer Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis janvier 2006 Première ascension[21]
Entlinge Murgtal, Drapeau de la Suisse Suisse 2005 Première ascension[22]
Monkey Wedding Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 20 août 2002 Première ascension
Black Eagle sit start Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 18 août 2002 Première ascension
Dreamtime Cresciano, Drapeau de la Suisse Suisse novembre 2000 Première ascension, décoté à 8B+/V14 après que des prises aient été taillées dans le bloc


8B+/V14
Nom Site Date Commentaires
Sur le fil Switz, Drapeau de la Suisse Suisse novembre 2003 -
Mooiste Messie Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud septembre 2003 Première ascension, décoté à 8B/V13 après qu'une des prise ait cassé
New Base Line Magic Wood, Drapeau de la Suisse Suisse mars 2003 -
Nagua  ??, Drapeau des États-Unis États-Unis 2003 Première ascension
Au fond du trou Kesslerloch, Drapeau de la Suisse Suisse octobre 2002 Première ascension
Phase 2 Sustenpass, Drapeau de la Suisse Suisse 6 juillet 2001 Première ascension
Esperanza Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis 15 février 2001 Première ascension
Oliphants Dawn Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud juillet 2000 Première ascension
Slashface Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis janvier 1998 Première ascension
Radja Branson, Drapeau de la Suisse Suisse mars 1996 Première ascension et premier bloc au monde coté 8B+[11]
Joyeux Léon La Balmaz, Drapeau de la Suisse Suisse - Première ascension


8B/V13
Nom Site Date Commentaires
Terre de Sienne Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis décembre 2004 Première ascension
Dulcifer départ assis Switz, Drapeau de la Suisse Suisse novembre 2003 -
Ultimatum Switz, Drapeau de la Suisse Suisse novembre 2003 Première ascension
Madiba Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 18 juillet 2003 Première ascension
Toit au Tessin de Wi Tessin, Drapeau de la Suisse Suisse février 2003 -
Le Carrousel Grottéanum, Drapeau de la Suisse Suisse février 2003 Première ascension
Algerita  ??, Drapeau des États-Unis États-Unis janvier 2003 Première ascension
La vie en rose Pelzli, Drapeau de la Suisse Suisse octobre 2002 Première ascension
Le galet Murg, Drapeau de la Suisse Suisse octobre 2002 Première ascension
Goldfish Trombone Bishop, Drapeau des États-Unis États-Unis février 2001 Recoté à 8B+/V14 depuis que des prises ont cassé
Spectre Bishop, Drapeau des États-Unis États-Unis 20 janvier 2001 Première ascension
Fatman départ assis Fontainebleau, Drapeau de la France France 2001 -
The Vice Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud juillet 2000 -
Ammagamma Grampians, Drapeau de l'Australie Australie mars 2000 -
Armed Response Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud avril 1999 [14]
Oral Office Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud avril 1999 [15]
Prend moi! Cresciano, Drapeau de la Suisse Suisse 1999 Première ascension
Coeur de Leon Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis 1998 Première ascension, décoté à 8A+/V12 depuis qu'une nouvelle méthode a été trouvée pour faire l'ascension
Slashface Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis 1998 Première ascension
Abysse Kesslerloch, Drapeau de la Suisse Suisse 1998 Première ascension
L'innomée Billitscher, Drapeau de la Suisse Suisse 1998 Première ascension
La jonction Branson, Drapeau de la Suisse Suisse 1998 Première ascension
La Proue Cresciano, Drapeau de la Suisse Suisse 1998 Première ascension
Eau profonde Kesslerloch, Drapeau de la Suisse Suisse 1997 Première ascension
Li Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis 1997 Première ascension
Dominator Camp 4, Drapeau des États-Unis États-Unis 1997 -
Black Eagle Rocklands, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud janvier 1997 Première ascension
Crown of Aragorn Hueco Tanks, Drapeau des États-Unis États-Unis 1996 Première ascension
La pierre philosophale Fontainebleau, Drapeau de la France France 1996 [9]
Master of Pogs La Balmaz, Drapeau de la Suisse Suisse 1996 Première ascension
La Danse des Balrogs Branson, Drapeau de la Suisse Suisse avril 1992 Première ascension

En falaise[modifier | modifier le code]

9a/5.14d
Nom Site Date Commentaires
L'isola che non c'è Amden, Drapeau de la Suisse Suisse mars 2009 Première ascension[23]
La chimère des hauteurs Saint Loup, Drapeau de la Suisse Suisse 2003 -
Bain de Sang Saint Loup, Drapeau de la Suisse Suisse 1993 Première ascension[4]


8c+/5.14c
Nom Site Date Commentaires
Elfe Grimsel, Drapeau de la Suisse Suisse - -
Fred Nicole dans un essai sur la voie de bloc en fort devers : Le Boa (8C/V15)
Fred Nicole dans un essai sur la voie de bloc : Le Boa (8C/V15)

Parraineurs[modifier | modifier le code]

Fred Nicole est parrainé par Arc'teryx[25] et par PrAna pour ses vêtements d'escalade[26], et par Black Diamond pour son matériel d'escalade[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • (en) CORE, de Chuck Fryberger Films (prod.) et de Chuck Fryberger (réal.), 2010, DVD [présentation en ligne]
  • (en) PURE, de Chuck Fryberger Films (prod.) et de Chuck Fryberger (réal.), 2010, DVD [présentation en ligne]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Black Diamond Athletes - Fred Nicole », sur www.blackdiamondequipment.com,‎ 11 juillet 2009 (consulté le 2 mars 2012)
  2. (en) Kyle Dunsire, « AustralianBouldering.com Interviews Fred Nicole », sur www.australianbouldering.com,‎ 1er février 2001 (consulté le 6 mars 2012)
  3. a et b (en) Maurizio Oviglia, « FRED NICOLE - A bouldering legend », sur www.up-climbing.com,‎ 12 décembre 2008 (consulté le 6 mars 2012)
  4. a, b, c et d (en) « Fred Nicole - A visionary in our time », sur www.8a.nu,‎ 12 janvier 2008 (consulté le 2 mars 2012)
  5. (en) « Wolfgang Güllich 1960 - 1992 », sur www.climbandmore.com,‎ 3 août 2007 (consulté le 4 mars 2012) : « Wallstreet IX-/8c, Krottenseer Turm, Frankenjura, first 8c route in the world »
  6. (en) « Portrait - Jim Holloway », sur www.8a.nu,‎ 15 novembre 2007 (consulté le 6 mars 2012) : « In 1975 he put up Trice a.k.a. AHR (another Holloway route) – at today's grade of 8A+, exceptionally difficult for the 1970s, and most probably the hardest in the world at the time. »
  7. (en) « Newsflash: Paul Robinson and Ty Landman Are REALLY Strong… », sur climbingnarc.com,‎ 24 juillet 2008 (consulté le 4 mars 2012) : « In Branson, Switzerland (not Branson, Missouri) Ty Landman recently made a visit to pay homage to the first V13 (La Danse des Balrogs) and first V14 (Radja) in the world both established by Fred Nicole in the 90’s. »
  8. (en) « Dave Graham: the sheriff of grades », sur www.freakclimbing.com,‎ 18 avril 2005 (consulté le 2 mars 2012)
  9. a et b « Bleau.info - La Pierre Philosophale 8b », sur bleau.info (consulté le 8 mars 2012)
  10. « Des croix à Bleau a Hueco et à Boulder », sur www.kairn.com,‎ 27 février 2009 (consulté le 8 mars 2012) : « [...] "Crown Of Aragorn", "Coeur De Leon", "Alma Blanca" et "Algerita", une série de 8B que l'on doit à Fred Nicole. »
  11. a et b « L'histoire de l'escalade : L’évolution des cotations », sur www.grimper.com,‎ 23 septembre 2009 (consulté le 4 mars 2012)
  12. (en) « Fred Nicole on Amandla 8C, ROCKLANDS », sur www.climbandmore.com,‎ 11 mai 2006 (consulté le 17 avril 2012)
  13. (en) « Leopard Cave ascents », sur www.8a.nu,‎ 1er janvier 1997 (consulté le 19 avril 2012)
  14. a et b (en) « Armed Response ascents », sur www.8a.nu,‎ 1er avril 1999 (consulté le 19 avril 2012)
  15. a et b (en) « Oral Office ascents », sur www.8a.nu,‎ 1er avril 1999 (consulté le 19 avril 2012)
  16. (en) « Desperado ascents », sur www.8a.nu,‎ 1er avril 1999 (consulté le 19 avril 2012)
  17. (en) « Fred Nicole sends Dreamtime 8c at Cresciano, Switzerland », sur www.planetmountain.com,‎ 24 novembre 2000 (consulté le 17 avril 2012)
  18. Francis Hélias, « ERRARE HUMANUM EST », sur www.grimporama.com,‎ 6 mars 2003 (consulté le 17 avril 2012)
  19. (es) Miércoles, « Malcom Smith repite Dreamtime... », sur desnivel.com,‎ 11 février 2004 (consulté le 17 avril 2012)
  20. (en) Nalle Hukkataival, « Bouldering grades: Everything is average nowadays », sur nalle-hukkataival.blogspot.com,‎ 3 mars 2010 (consulté le 17 avril 2012) : « I'm going to start from the beginning of this whole mess. In the year 2000, 8C (V15) grade first got introduced to bouldering, when Fred Nicole did the first ascent of Dreamtime and proposed a never before seen grade of 8C for it. Soon it became known as the standard for 8C in the climbing media. »
  21. a et b (en) Dougald MacDonald, « Nicole Adds Hueco Testpiece », sur www.climbing.com,‎ 22 janvier 2006 (consulté le 30 avril 2012)
  22. a et b (en) « Milestones - ENTLINGE (fb.8c /+) », sur http://www.outdoorsportsteam.com,‎ 20 février 2009 (consulté le 30 avril 2012)
  23. a et b « La perf oubliée de Fred Nicole », sur www.kairn.com,‎ 2 février 2010 (consulté le 30 avril 2012)
  24. a et b « News des croix : Kinder, Nicole, Di Giulian, Bouin », sur www.kairn.com,‎ 22 septembre 2011 (consulté le 30 avril 2012)
  25. (en) « Arc'Teryx Athletes- Fred Nicole », sur www.arcteryx.com,‎ 22 octobre 2012 (consulté le 2 mars 2012)
  26. (en) « PrAna Ambassadors - Fred Nicole », sur www.prana.com,‎ 3 juin 2011 (consulté en 1er mars 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

« Liste des réalisations en bloc de Fred Nicole de 1992 à 2006 sur le site 8a.nu »