Fred Mella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mella.

Fred Mella

Naissance (90 ans)
Drapeau de la France Annonay
Activité principale Chanteur
Genre musical Variété française
Années actives Depuis 1941

Fred Mella, né le 10 mars 1924 à Annonay (Ardèche) de parents italiens, est un chanteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le second de trois garçons, dont Jean est l'aîné, René le benjamin, nés français, alors que leur père n'a été naturalisé qu'en 1926. La mauvaise santé de leur mère, atteinte d'un pneumothorax, ramène la famille pendant quelques années dans le Piémont. Fred ne réintègre la France qu'à l'âge de 13 ans.

Toute sa famille aimant chanter le bel canto, il a longtemps rêvé de devenir chanteur lyrique. À 17 ans, il est instituteur remplaçant pendant un an, puis il part pour Lyon rejoindre les Compagnons de la Musique.

Ténor et soliste des Compagnons de la chanson, il a donc d'abord intégré les Compagnons de la Musique. Il va y apprendre sous la tutelle de Louis Liébard, l'assistant de l'ancien maître de chapelle de Dijon, les secrets du chant choral et de la chanson animée, avec, en particulier, l'art de démarrer une chanson à l'unisson sans que personne ne tienne la baguette. Comme celui de ses camarades, son destin bascule en 1944 après une rencontre avec Édith Piaf suivie d'une collaboration et de tournées. Puis, en février 1946, c'est l'aventure des Compagnons de la Chanson qui le verra rejoindre un groupe qu'il ne quittera plus jusqu'en février 1985.

Fred poursuit depuis sa carrière en solo et il lui arrive encore de répondre à certaines sollicitations. Il est présent en octobre 2002 lors de l'inauguration, de la Place des Compagnons de la Chanson à Lyon, à proximité de la rue du Champvert où il avait commencé une magnifique aventure près de soixante ans plus tôt. Son exceptionnel timbre de voix n'est certainement pas étranger au succès des Compagnons. Un jour, Édith Piaf lui a dédicacé une photo en ces termes : "À Fred, mon concurrent direct pour Les Trois Cloches" et il est vrai que sa voix très pure complétait et se mariait admirablement avec le cuivre du timbre de Piaf.

Il a exposé avec Paul Tourenne (ex Les Frères Jacques) et Pierre Jamet (ex Les Quatre Barbus). Il se déclare également « peintre refoulé » (interview Radio Canada, décembre 2006) et ne rêvait que de jouer au golf et de peindre, dans sa magnifique maison de Goupillières, quand les Compagnons se sont séparés en 1985 ; mais il a vite succombé aux sirènes du public qui le réclamait, même seul. Il a d'ailleurs enregistré un disque où il reprend certains des succès des Compagnons (Je reviens chez nous, Mes jeunes années et une version de l'Ave Maria de Schubert) et quelques nouveaux titres écrits pour lui par son ami Charles Aznavour comme C'était mon copain et a créé son propre label : les disques Mi-Laur du nom de ses deux enfants.

Il est également l'auteur d'un livre, dans lequel il raconte sa vie, ses rencontres : Mes Maîtres enchanteurs [1].

Il a été l'ami de Georges Brassens, Raymond Devos, Fernand Raynaud, de Lino Ventura, Boby Lapointe et Charles Trenet. En 1947, il a épousé la comédienne québécoise Suzanne Avon. Ses deux enfants lui ont donné quatre petites-filles et un petit-fils.

Fred Mella a donné un concert le 14 décembre 2008 à l'Olympia, 25 ans après avoir fait ses adieux avec les Compagnons dans cette même salle.

Le 29 septembre 2012, il clôt la soirée télévisée Hier encore à l'Olympia, organisée autour de Charles Aznavour, en interprétant son grand succès Les Trois Cloches, soirée au cours de laquelle des jeunes interprètes de talent reprennent les standards de la chanson française.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fred Mella, Mes Maîtres enchanteurs, Flammarion, 2006 (ISBN 978-2-08-068883-5)