Franz Tangl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Tangl Ferenc, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Ferenc Tangl, où le prénom précède le nom.

Franz Tangl

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ferenc Tangl

Naissance 26 janvier 1866
Budapest (Hongrie)
Décès 19 décembre 1917 (à 51 ans)
Budapest (Hongrie)
Nationalité Drapeau de la Hongrie Hongrie
Diplôme
Profession
Distinctions

Franz Tangl ou Ferenc Tangl (né à Budapest le 26 janvier 1866 et mort dans la même ville le 19 décembre 1917) est un physio-pathologiste hongrois, membre de l'Académie hongroise des sciences.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'Université Loránd Eötvös de Budapest et travaille comme assistant à l'Institut de pathologie de cette ville et à l'Institut d'histologie de Graz. Il devient d'abord professeur d'histologie et de physiologie à l'Université vétérinaire de Budapest et en 1903, il obtient la chaire de chimie médicale de l'Université de cette ville puis, en 1914, celle de physiologie.

Le 22 décembre 1917, il est enterré dans le cimetière de Kerepesi puis, le 25 avril 1954, son corps est exhumé et déplacé au cimetière Farkasrét.

Il est l'auteur, avec le pathologiste allemand Paul Clemens von Baumgarten, d'une loi sur la localisation de la tuberculose en fonction de la porte d'entrée dans l'organisme : la loi de Baumgarten-Tangl (en) .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Über das Verhalten der Tuberkelbazillen an der Eingangspforte der Infektion. Zbl pathol Anat, 1, 793-794, (1890) ;
  • Tangl F., Harley V., Beitrag zur Physiologie des Blutzuckers. Archiv für die gesamte Physiologie des Menschen und der Thiere 61: 551-558 (1895) ;
  • Arbeiten Auf Dem Gebiete Der Chemischen Physiologie (1906) ;
  • Zur Kenntnis des P-, Ca- und Mg-Umsatzes bei Pflanzenfressern. III. Beitrag zur Kenntnis des anorganischen Stoffwechsels von Pferden, Landwirtsch, Versuchsstat. 57, 367-404 ;
  • Ein Respirationsapparat für mittelgroße Tiere (Schweine, Schafe). Biochem. Z., 44, 235-251 (1912) ;
  • Die minimale Erhaltungsarbeit des Schweines, Biochem. Z., 44, 252-278 (1912).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Franz Tangl sur Whonamedit?