Franz Ehrle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franz Ehrle
Image illustrative de l'article Franz Ehrle
Biographie
Naissance 17 octobre 1845
à Isny (Allemagne)
Ordination sacerdotale 1876
Décès 31 mars 1934 (à 88 ans)
à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
11 décembre 1922 par le
pape Pie XI
Titre cardinalice Cardinal-diacre
de San Cesareo in Palatio

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Franz Ehrle, né le 17 octobre 1845 à Isny, Wurtemberg, Allemagne et décédé le 31 mars 1934 à Rome, était un prêtre jésuite allemand. Théologien thomiste, il fut appelé à Rome par Léon XIII pour y organiser les archives et moderniser la bibliothèque vaticane. Il fut créé cardinal en 1922.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de 16 ans, en 1861, il entra dans la Compagnie de Jésus et étudia ensuite la théologie catholique au théologat de Maria Laach et Liverpool où il fut ordonné prêtre en 1876. Il poursuivit ensuite un doctorat en théologie. De 1877 à 1878, il exerça un ministère pastoral à Liverpool. En 1878, il devint collaborateur de la revue de culture catholique Stimmen aus Maria Laach. La même année, suite à la loi anti-jésuite de Bismarck, il s'installa (avec les jésuites allemands en exil) à Tervueren (Bruxelles), où, jusqu'en 1880, il travailla à la fois dans la pastorale et l'érudition.

En 1880, il alla à Rome pour s'adonner au travail scientifique. Il fut un des collaborateurs de la Bibliothèque vaticane dont il devint le pro-préfet en janvier 1895 avant d'être promu préfet en juin de la même année. En 1914, il fut libéré de cette tâche.

De retour en Allemagne après la Première Guerre mondiale Ehrle est rédacteur en chef et éditeur des Stimmen aus Maria Laach (1914 à 1919). Il remplit d'abord cette tâche de Rome et de Feldkirch (Vorarlberg) jusqu'à ce que la rédaction s'installât à Munich en 1916. De 1919 à 1922, il fut professeur à l'Institut biblique pontifical et à l'Université pontificale grégorienne à Rome. Pendant ce temps il fut aussi le principal organisateur de la Léonine, la bibliothèque de recherche pontificale.

Le 11 décembre 1922, le pape Pie XI le nomma cardinal-diacre attaché à l'église San Cesareo in Palatio. Enfin, le 17 avril 1929, il fut promu cardinal bibliothécaire de l'Église romaine (S.R.E. bibliothecarius et archivarius). Franz Ehrle mourut le 31 mars 1934 à Rome et fut enterré au cimetière de Campo Verano.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Bibliotheca theologiae et philosophiae scholasticae selecta. 5 vol., Paris 1885-94.
  • Historia Bibliothecae Romanorum Pontificum vol. I. Rom 1890
  • Der Sentenzenkommentar Peters von Candia. 1925
  • Der vatikanische Palast in seiner Entwicklung bis zur Mitte des 15. Jahrhunderts vol.I (en collaboration avec H. Egger). Città del Vaticano 1935
  • en collaboration avec Heinrich Denifle Archiv für Literatur- und Kirchengeschichte des Mittelalters, sept volumes 1885 – 1900.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christ, Karl: Kardinal Franz Ehrle. Leipzig 1935.
  • Gangl, Peter, Franz Ehrle (1845-1934) und die Erneuerung der Scholastik nach der Enzyklika Aeterni Patris. Regensburg 2006.
  • Huber, Raphael M.: « Francis Cardinal Ehrle S. J. 1845-1934 ». In memoriam. In: The Catholic Historical Review, 20 (1934), p. 175-184.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]