Franta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frantisek Mertl, dit Franta

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

2012, Prague

Biographie
Naissance 1930
Trebic, Republique Tchéque
Thématique
Travaux peintre, sculpteur

Frantisek Mertl, dit Franta, né en 1930 à Trébic (Moravie), en Tchécoslovaquie, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franta (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

À partir de 1948, Franta suit les cours de l’École des Arts Décoratifs de Brno (Moravie), puis ceux de l’Académie des Beaux-arts à Prague. En 1958, il passe clandestinement en Occident. Après un séjour dans les camps pour réfugiés en Allemagne, il peut enfin rejoindre en France. Il s’installe définitivement dans la région de Nice pour poursuivre sa carrière de peintre.

À partir de 1968, il passe de la figuration à une défiguration qui s’affronte sans cesse à ce qui ne peut être représenté : les drames de l’histoire et de la condition humaine. Le corps demeure et demeurera toujours au centre de sa recherche.

Exilé et curieux des autres, de leurs souffrances, il voyage beaucoup : Espagne, Grèce, Yougoslavie, Japon, Danemark, Mexique...

Il est invité à participer à l’exposition "Mythologies Quotidiennes" organisée par G. Gassiot - Talabot et J.L Pradel au Musée d’Art Moderne de Paris. Celle-ci qui révèle de jeunes artistes tels que Henri Cueco, Jacques Monory, Peter Klasen, qui prônent un retour à une peinture efficace, nommée La Nouvelle Figuration. En 1980, il "découvre" l’Afrique. D’abord les déserts algériens, marocains et tunisiens transposés dans d’immenses toiles couleur sable où s'échouent des carcasses, ossements et machines : les ruines d’une présence humaine, exceptionnellement absente du tableau. Puis l’Afrique Noire / Mali, Niger, Burkina Faso, Kenya, Senegal, Gambie/lui révèle une autre civilisation, celle de la terre des origines.

À partir des années 1990, il va mettre en parallèle cette Afrique avec celle de l’exil, celle de l’autre continent, l’Amérique.

Bibliographie: FRANTA - E.Artaud, édition Cercle d'Art, Paris 2000/ FRANTA - Bernard Noêl, Edition MAGE-Publisher Washington DC 1987/ FRANTA - Jean Luc Chalumeau, Edition Somogy, Paris 2007/ FRANTA - monographie, Edition GALLERY, Prague 2009

Expositions personnelles récentes[modifier | modifier le code]

2000

  • La Seyne sur mer Villa Tamaris
  • Paris La Hune Brenner
  • Düsseldorf Galerie Art 204

2001

  • Toulouse Espace Ecureuil
  • Melun Espace St.Jean

2002

  • Audiabac Ancienne Bastide
  • Menton Galerie d'Art Contemporain

2003

  • Saint Paul Galerie Bogena

2004

  • Marseille Lycée St Charles
  • Paris Galerie P.M. Vitoux

2005

  • Montbard Musée site Buffon
  • Düsseldorf Galerie Art 204
  • Marseille Espace Ecureuil

2007

  • Paris Espace Sévignè
  • Paris Galerie Marie Vitoux

2008

  • Beziers Musée Paul Riquet
  • Paris Galerie M.Vitoux

2009

  • Cesky Krumlov Musée Egon Schiele
  • Brno Musée de la Ville

2010

  • Le Mans Musée de Tessé
  • Le Mans La Collegiale St.Pierre-La-Cour

2011

  • Nançay, Galerie Capazza
  • Eysines, Centre d'art contemporain

2012

  • Paris, Galerie Marie Vitoux
  • Düsseldorf, Galerie ART 204
  • Prague, Musée Kampa
  • Prague, Nova Sin

2013

° Coustellet, Galerie 22

Saint Paul de Vence, Galerie Bogena

Mol, Art Point International

Liens externes[modifier | modifier le code]