Frans I Francken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne Frans Francken le Vieux. Pour son fils du même nom, voir Frans II Francken. Pour Pour les autres personnages ayant porté ce nom de famille, voir Franken (homonymie).
Portrait d'Elisabeth Metens et de son défunt mari, Frans Francken par Cornelis de Vos, vers 1630

Frans Francken, dit Frans Francken le vieux, né en 1542 à Herentals et mort en 1616 à Anvers, est un peintre flamand. Fils du peintre Nicolaes Francken, lui même à l'origine d'une grande lignée de peintres, il est le frère des peintres Hieronymous Francken I et Ambrosius Francken I.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de de son père et de Frans Floris, Frans Francken est admis dans la guilde de Saint-Luc d'Anvers en 1567. Il en est nommé doyen en 1588[1]. Comptant parmi les peintres les plus en vue dans la période de la Contre-Réforme, les frères Frans et Hieronymous Francken I reçoivent beaucoup de commandes ecclésiastiques pour remplacer des œuvres détruites lors du mouvement iconoclaste[2]. Il épouse Elisabeth Mertens en 1575, dont il a six enfants[3] : Thomas, Frans, Hieronymous, Ambrosius, Magdalena and Elisabeth.

Rubens a peint son portrait en 1615 (conservé au Musée Fabre de Montpellier).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Famille Francken, dynastie flamande de peintres d'Anvers active du milieu du XVIe siècle jusqu'au début du XVIIIe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Francken sur le site de l'encyclopédie Larousse
  2. Biographie de Frans Francken sur le site Web Gallery of Art
  3. Alfred Michiel, Histoire de la peinture flamande depuis ses débuts jusqu'en 1864, Volume 6, p 315