Frans Brüggen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frans Brüggen

Naissance
Amsterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale chef d'orchestre, flûtiste

Frans Brüggen est un chef d'orchestre et flûtiste (flûte à bec et flûte traversière baroque) néerlandais, né le à Amsterdam (Pays-Bas).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il enseigne de la fin des années 1950 à 1970 au conservatoire de La Haye et au Muzieklyceum d'Amsterdam. En 1981, il fonde son propre orchestre (sur instruments anciens) : l'Orchestre du XVIIIe siècle. Il avait créé précédemment le "Brüggen-consort". Il a régulièrement dirigé l'Orchestre de l'âge des Lumières.

Influence musicale[modifier | modifier le code]

C'est le premier virtuose d'un instrument qui avant lui n'existait presque plus: la flûte à bec. Il est encore aujourd'hui considéré par tous les flûtistes à bec comme le père de l'instrument moderne. Il fonda une grande école de la flûte à bec dont les cours furent très recherchés. Il forma nombre d'éminents flûtistes et fut aussi un acteur important de la renaissance baroque des années 1960 à 1980. Il fit reproduire des instruments anciens que lui seul utilisa (instruments des XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles). Ses interprétations font encore (pour la plupart) figure de références.

Quelques enregistrements[modifier | modifier le code]

À la flûte à bec[modifier | modifier le code]

  • Anthologie de 12 CD couvrant tout le répertoire de cet instrument chez Teldec Classics (il existe un CD d'extraits: The Art of The Recorder)
  • Sonates Opus V de Corelli avec Leonhardt et Bylsma (une référence) (chez Seon/Sony)
  • Concertos Opus X de Vivaldi avec les membres de son orchestre (chez Seon/Sony)
  • Sonates pour instruments à vent de Handel (chez Seon/Sony)
  • Hotteterre "premier flûtiste français" (chez Seon/Sony)
  • Concertos Brandebourgeois avec Leonhardt, Kuijken, Dombrecht ...(chez Seon/Sony)
  • Concerto Vivace pour flûtes avec Magnolo Anamalli (Réda Chraïbi)
  • 10 maîtres italiens de la flûte à bec (1974 vol 1 & 2, Telefunken das alte Werk)
  • 3 Suites pour cello (BWV 1007, 1008, 1009, arrangées pour la flûte à bec par Frans Brüggen (1974 Pathé Marconi EMI Electrola)
  • Trios pour Flûte à bec ou flûte traversière accompagnés par d'autres instruments (1978 RCA Red Seal SEON)

À la flûte traversière baroque[modifier | modifier le code]

  • Sonates et Partita pour flûte de Bach (chez Seon/Sony)
  • Concertos Brandebourgeois avec Leonhardt, Kuijken, Dombrecht ...(chez Seon/Sony)
  • Sonates méthodiques de Telemann (chez Seon/Sony)
  • 12 Pariser Quartette (1997, 3 cd)

En tant que chef d'orchestre[modifier | modifier le code]

Mozart[modifier | modifier le code]

  • Gran Partita (Philips)
  • Œuvres pour flûte, avec Konrad Hünteler (flûte) et Helga Storck (harpe) (Philips)
  • Concerto pour clarinette de Mozart, avec Eric Hoeprich (Philips, puis Glossa)
  • Concertos pour piano 20 et 24, avec John Gibbons (Philips)
  • Concertos pour violon (Glossa)
  • Messe du Couronnement de Mozart (Philips)
  • Requiem de Mozart (chez Glossa)
  • Plusieurs disques de symphonies, de Mozart (Philips)

Autres[modifier | modifier le code]

  • Suites de Rameau (plusieurs disques chez Philips puis chez Glossa)
  • Intégrale des symphonies de Beethoven (Philips, puis Glossa)
  • Intégrale des symphonies de Schubert (chez Philips)
  • Plusieurs symphonies de Haydn (dont les Sturm and Drang ; les Londoniennes ; les Parisiennes ; chez Philips)
  • Les 'Sept Paroles du Christ' de Haydn (Glossa)
  • Les deux passions de Bach (chez Philips, puis Glossa pour la Saint Jean)
  • La Messe en si de Bach (Philips, puis Glossa)

Liens externes[modifier | modifier le code]