Frankie Manning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frankie Manning

Description de l'image  Frankie_Manning.png.
Naissance
Jacksonville
Décès
New York
Activité principale Danse
Style Lindy Hop
Récompenses Tony Award 1989

Frankie Manning ( - ) est un danseur, instructeur et chorégraphe américain. Il est considéré comme l'un des pères fondateurs du Lindy Hop.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts

Manning est né à Jacksonville, en Floride en 1914. Il s'installe avec sa mère (une danseuse) à Harlem à l'âge de 3 ans. Frankie a commencé à danser très jeune, puis s'est mis à fréquenter les débuts de soirée pour ados au "Renaissance Ballroom". Plus tard, il se rend au Savoy, réservé aux meilleurs danseurs. Dans les années 1930, il entre dans le Kat's Corner, un coin de la piste de danse du Savoy où se mêle l'élite des danseurs, au cours de danses improvisées, d'exhibitions ou de concours. C'est d'ailleurs lors d'un concours de danse en 1935, que Manning et sa partenaire Frieda Washington ont effectué le premier "air step" (acrobatie) à un concours de danse swing contre George "Shorty" Snowden et sa partenaire "Big Bea", au Savoy Ballroom : c'était un "back to back roll". L'acrobatie est parfaitement effectuée et en musique, scotchant les plus de 2 000 spectateurs ! C'était sur "Down South Camp Meeting", joué plus tôt dans la soirée par Chick Webb, mais rejoué pour le concours à la demande de Frankie.

Carrière

En 1935, Herbert White a réuni les meilleurs danseurs du Savoy Ballroom dans un ballet professionnel qui a finalement été nommé Whitey's Lindy Hoppers. Frankie a créé les premières routines de Lindy Hop et a agi de facto en tant que chorégraphe du groupe, bien que sans ce titre. La troupe fait de nombreuses tournées ainsi que plusieurs films. Alors qu'il danse avec Whitey's, Manning a aussi eu comme partenaire Norma Miller, qui fut connue comme la Reine de Swing. Whitey's Lindy Hoppers se dissout lors de la Seconde Guerre mondiale, lorsque le nombre des danseurs a été drastiquement réduit. Après la guerre, en 1947, Manning a créé un petit groupe de spectacle appelé Congaroos. Lorsque le Congaroos s'arrête, en 1955, Frankie s'installe tranquillement dans au United States Postal Service.

Le Lindy Hop

L'origine communément admise vaut que le terme Lindy Hop vienne du nom du célèbre aviateur Charles Lindbergh, surnommé "Lucky Lindy" en 1926. Après son vol en solitaire et sans escale de New York à Paris, il a "sauté" ("hopped") l'Atlantique en 1927. Shorty George Snowden était alors en train de danser dans un concours marathon au Casino de Manhattan à Harlem quand un journaliste lui demanda ce qu'il dansait. Les gros titres dans les journaux titraient alors "Lindy hopped the Atlantic", alors George répondit au journaliste : "Je fais le Lindy Hop".

En 1982, Al Minns, un ancien membre des "Whitey's Lindy Hoppers", a commencé à enseigner le Lindy Hop au Centre de Danse Sandra Cameron, où il a formé une nouvelle génération de danseurs de Lindy Hop. Avant sa mort en 1985, il dit à ses étudiants que Manning, un autre membre toujours vivant de Whitey's Lindy Hoppers, a également vécu à New York.

En 1986, les danseurs Erin Stevens et Steven Mitchell contacté Manning et lui a demandé de leur enseigner le Lindy Hop. Manning a d'abord refusé, avant d'avoir finalement accepté de les rencontrer, il était sceptique qu'une génération beaucoup plus jeune puisse vraiment s'intéresser au swing voire au Lindy Hop. Toutefois, Mitchell et Stevens rentrent en Californie et propagent le Lindy Hop sur la côte Ouest ainsi que dans d'autres régions des États-Unis Ainsi : le renouveau Swing a commencé. Cette même année, Lennart Westerlund contacte Manning et l'invite en Suède pour travailler avec "The Shots Hot Rhythm". Manning s'y rend en 1987 et y retourne chaque année à partir de 1989 pour enseigner au Herräng Camp Dance.

Les dernières années

Une après la renaissance des danses swing (dont le lindy hop), vers la fin des années 1980, Manning est parti ensigner le Lindy Hop aux fidèles avides du monde entier, apparaissant de temps en temps avec Norma Miller. Parfois, au cours de stages, il revint à des endroits qu'il n'avait plus fréquenté depuis des décennies. Par exemple, Frankie fut à Melbourne (Australie) en 1939, au Princess Theatre. Le renouveau swing (et du swing propre de Melbourne) et la troupe de Lindy, la Patrouille Swing, l'y ramena à nouveau en 2002, c'était sa première visite à Melbourne en 63 ans.

À l'âge de 75 ans, Manning a cochorégraphié la comédie musicale de Broadway "Black and Blue", pour laquelle il a reçu un Tony Award 1989. En 2000, il a reçu une dotation nationale pour le patrimoine national des Arts Fellowship.

Autobiographie de Frankie Manning: l'ambassadeur du Lindy Hop, écrit en collaboration avec l'auteur Cynthia R. Millman, (éditions "Temple University Press", mai 2007). Il contient une collection d'histoires sur les débuts de la danse swing, des années de Manning se produisant avec Whitey's Lindy Hoppers, ses expériences pendant la Seconde Guerre mondiale, et sa troupe de danse d'après-guerre, le Congaroos. Le livre raconte aussi son expérience de la renaissance de la danse swing qui a commencé au milieu des années 1980, et les deux décennies suivantes.

Ces dernières années, les célébrations annuelles de l'anniversaire de Manning ont rassemblé des danseurs et des professeurs venant du monde entier. Son 80e anniversaire, en 1994, a été commémoré par un week-end de célébration à New York ; son 85e aboutit à une "sold-out party" (littéralement danser jusqu'à épuisement) au Roseland Ballroom de New York, où une paire de ses chaussures de danse ont été placés dans une vitrine avec ceux des danseurs comme Fred Astaire. Pour son 86e anniversaire, un grand gala a eu lieu à Tokyo en son honneur, avec des ateliers donnés par le maestro lui-même, et comme point culminant des festivités un orchestre live. Manning a attiré une immense foule de japonais et étrangers expatriés amateurs de swing pour cette occasion mémorable. Croisières spécialisés ont été organisés à l'intention de son 89e et 90e anniversaires de naissance, car ses danses anniversaire, Manning a suivi son habitude de danser avec une femme pour chaque année de sa vie, le partenariat 89 et 90 femmes, respectivement, dans la succession.

Avant sa mort en avril 2009, Manning avait prévu de célébrer son 95e anniversaire en mai 2009 à New York City lors d'un événement spécial au cours de Lindy Hop Dance Memorial Day weekend. L'événement, communément dénommé Frankie Fest ou Frankie 95, s'est déroulée sans lui, mais dans sa mémoire et a réuni des danseurs et des professeurs de partout dans le monde. En prévision de la manifestation, des groupes de danse des quatre coins du globe posté plus de 160 vidéos de représentations locales du Shim Sham (une danse swing en ligne souvent associée à Manning), ainsi que de nombreuses vidéos d'une chorégraphie style "Savoy" spéciale pour ses 95 ans (créée par le très respecté danseur de swing et Lindy Peter Strom). Ce dimanche là, les participants ont tenté de d'inscrire trois records du monde dans de Guiness Book, dont un pour le plus grand nombre de personnes dansant le Shim Sham simultanément dans un seul endroit.

Les bénéfices du festival "Frankie 95" (ayant duré 5 jours) ont servi à créer la Fondation Frankie Manning.

Habitant alors de Corona (Quartier de New York), Manning est mort à Manhattan, le . Il est enterré au cimetière de Woodlawn dans le Bronx.