Frank Tudor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frank Tudor

Francis Gwynne "Frank" Tudor (29 janvier 1866 au 10 janvier 1922) était un chapelier et politicien australien. Il a été le chef du Parti travailliste australien, de 1916 jusqu'à sa mort.

Tudor est né de John Llewellyn Tudor et Ellen Charlotte Tudor, née Burt, tous deux d'origine galloise, le 29 janvier 1866 dans le quartier de Williamstown, à Melbourne au Victoria. La famille déménagea bientôt dans le quartier de Richmond, où Tudor a passé toute sa vie.

Après ses études primaires, il travaille quelque temps dans une scierie puis une usine de chaussure avant d'entrer dans une chapellerie. Il apprend le métier à Abbotsford avant de voyagerà travers le Victoria pour faire le commerce de chapeaux. Tudor est allé en Angleterre, travaillant à Londres, Birmingham, Liverpool et Manchester et épousa Alice Smale à Denton, dans le Lancashire en 1894. Sa femme mourut la même année mais Tudor a continué dans la chapellerie à Londres et devint vice-président de la section locale du Syndicat des chapeliers. En 1897, Tudor se remaria avec Fanny Jane Mead.

En tant que vice-président du syndicat, Tudor s'est intéressé à la politique syndicale (comme beaucoup de politiciens travaillistes avant leur entrée en politique) et a persuadé les syndicats britanniques d'adopter le principe de l'étiquette syndicale sur les produits fabriqués. De retour en Australie, Tudor a travaillé dans les usines d'Abbotsford et a siégé à la Chambre des métiers de Victoria Hall. En 1900, il en est devenu le président.

Figure de proue de Richmond, Tudor devient député de la circonscription de Yarra aux élections fédérales australiennes de 1901. Il fut immédiatement élu whip et secrétaire adjoint du Parti travailliste. Il en devint secrétaire en 1904, puis ministre du Commerce et des Douanes pendant les trois gouvernements Fisher, de 1908 à 1909, de 1910 à 1913, de 1914 à 1915. Quand Billy Hughes remplaça Andrew Fisher comme premier ministre, Tudor conserva le poste de ministre du Commerce et des Douanes jusqu'en 1916, quand il démissionna du gouvernement Hughes pour son opposition à la conscription.

Hughes quitta le Parti travailliste à la fin de 1916 pour former le Parti nationaliste.

Tudor fut élu chef du Parti travailliste (et donc chef de l'opposition australienne) en novembre 1917, et a mené son parti à la défaite à l'élection fédérale de 1917. En 1919, T.J. Ryan, alors premier ministre du Queensland, devint député fédéral. En raison de l'échec de Tudor à l'élection, le parti envisageait de se choisir un nouveau chef, et Ryan aurait probablement remplacé Tudor s'il n'était pas mort en 1921.

La défaite de Tudor aux élections de 1919 était prévisible. Ces prévisions furent correctes, et les travaillistes furent défaits à nouveau. En 1921, la santé de Tudor diminua et il était de plus en plus incapable de remplir ses fonctions ; néanmoins, le parti ne lui permit pas de démissionner.

Tudor mourut le 10 janvier 1922, à 55 ans, premier dirigeant du Parti travailliste à mourir en fonction, et premier chef de l'opposition à ne jamais être devenu Premier ministre.