Frank Thiess

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frank Thiess (1960)

Frank Thiess (1890 à Eluisenstein en Livonie russe - 1977 à Darmstadt, Allemagne) est un écrivain allemand.

Resté en Allemagne pendant la seconde Guerre mondiale, il fut engagé dans une polémique avec Thomas Mann, en 1946, qui le conduisit à définir la notion d'émigration intérieure pour défendre les écrivains dans sa situation contre les accusations de complicité.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans
  • Claudia (1913)
  • Der Tod von Falern (1921)
  • Angelika ten Swaart (1923)
  • Die Verdammten (English title: The Devil's Shadow) (1923)
  • Das Gesicht des Jahrhunderts, Briefe an Zeitgenossen (1923)
  • Der Leibheftige (English title: Design for Living) (1924)
  • Frauenraub (English title: Interlude) (1927) (revised as Katharina Winter (1949))
  • Johanna unde Esther (1933) (revised as Gäa (1957))
  • Tsushima (English title: The Voyage of Forgotten Men)(1936)
  • Das Reich der Dämonen (1941)
  • Neapolitanische Legende (English title: Neapolitan Legend) (1942)
  • Caruso in Sorrent (1946)
  • Die Strassen des Labyrinths (1951)
  • Die grieschischen Kaiser (1959)
  • Sturz nach oben (1961)