Frank Rosenblatt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre tombale de Rosenblatt à New York.

Frank Rosenblatt (né à New York le 11 juillet 1928 - mort le 11 juillet 1971) était un psychologue américain qui travailla sur l'intelligence artificielle. Principal représentant du « courant neuronal », qui voulait construire celle-ci à partir de la conception du réseau neuronal humain, il fabriqua sur ce modèle le Perceptron en 1957 à l'Université de Cornell.

Dès 1957, date de la Conférence de Darmouth, ses travaux étaient financés par l'Office of Naval Research, la National Science Foundation prenant le relais en 1962. Dans un rapport de 1958 à l'ONR, il met ainsi en cause la capacité du calcul booléen à représenter les opérations de l'intelligence humaine.

La tendance représentée par Rosenblatt fut éclipsée par ceux espérant créer l'intelligence artificielle sur le modèle du fonctionnement des premiers ordinateurs, en particulier par les auteurs de Perceptrons (1969) qui critiquaient Rosenblatt: Marvin Minsky et Seymour Papert. Aujourd'hui, il est parfois considéré comme l'un des précurseurs du connexionnisme.