Frank James Low

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frank James Low (né le 23 novembre 1933 à Mobile et mort le 11 juin 2009 à Tucson[1]) est un physicien des solides devenu un des leaders de l'astronomie infrarouge, après avoir inventé un bolomètre au gallium dopé au germanium en 1961. Ce détecteur a permis d'étendre les longueurs d'onde observables.

Biographie[modifier | modifier le code]

Low obtient sa licence à l'université Yale en 1955 puis son doctorat en 1959 à l'université Rice.

Il met au point le bolomètre au germanium dopé au gallium en 1961. Il quitte l'industrie pour continuer le développement de cet instrument au National Radio Astronomy Observatory, à partir de 1965 il quitte l'université Rice pour travailler à celle de l'Arizona. En 1967 il fonde Infrared Laboratories, Inc. spécialisé dans la fabrication de détecteurs infrarouges et d'équipements de refroidissement pour la recherche scientifique et l'industrie.

À la fin des années 1960 et au début des années 1970 il dirige l'équipe qui construit un télescope infrarouge de 12 pouces, monté sur un Learjet et opérant à une altitude de 13 700 mètres. L'altitude permet d'éviter la vapeur d'eau contenu dans l'atmosphère. C'est avec cet instrument qu'est détecté pour la première fois la chaleur émise par Jupiter et Saturne[2]. Ce télescope est aussi utilisé pour étudier le noyau de galaxies actives et des régions de formations stellaires.

Il propose puis rejoint l'équipe internationale qui construit le télescope spatial IRAS lancé en 1983 qui durant les dix mois de mission effectue une cartographie du ciel dans les bandes infrarouges à 12,25, 60 et 100 µm. Low fait aussi partie de l'équipe qui va développer Spitzer, une idée de Low est appliquée au design du système de refroidissement de Spitzer et à l'orbite utilisée par le télescope afin d'obtenir un refroidissement efficace à moindre coût[3].

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Entre autres :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.dailykos.com/storyonly/2009/6/21/745270/-An-Astronomy-Pioneer-Dies
  2. (en) Lear Jet Infrared Telescope
  3. (en) Une innovation dans le système de refroidissement de Spitzer

Liens externes[modifier | modifier le code]