Frank Beresford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frank Ernest Beresford

Naissance 30 août 1881
Derby, Angleterre
Décès 1967 (à 86 ans)
Nationalité Britannique
Profession
Peintre

Frank Ernest Beresford (30 août 1881 - 1967) est un peintre britannique originaire de Derby.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frank Beresford, né à Derby en 1881, reçut une longue formation artistique. Il étudia dans un premier temps à la Derby School of Art, puis au St John's Art School et enfin à la Royal Academy School. On lui offrit une bourse d'étude pour partir en voyage, en récompense de son talent. Il alla jusqu'en Asie. En 1906, il revint pour exposer ses œuvres à la Royal Academy[1].

En 1936, Beresford peint le seul tableau représentant les princes veillant le corps de leur père. Il fut intitulé The Princes' Vigil: 12.15am, January 28 1936 (Les princes veillant : 00:15, 8 janvier 1936), et acheté par la reine Mary qui l'offrit à Édouard VIII pour son anniversaire[2]. Avant le début de la guerre, la première épouse de Beresford, la peintre Daisy Radcliffe Clague, mourut[2].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Beresford fut la deuxième personne à qui l'US Air Force attribua l' Exceptional Service Award, qui a d'ailleurs certains de ses tableaux dans la collection de son exposition permanente. Beresford fut un peintre de guerre pour les armées de l'air américaines et britanniques. On peut compter parmi ses portraits celui de l'ingénieur et concepteur du Spitfire, Reginald Mitchell[3].

Beresford se remaria en 1949. Il reprit son travail d'avant-guerre, de peintre des veillées funèbres des membres de la famille royale lorsque le roi et la reine moururent en 1952 et 1953, mais les goûts ayant changé, ses tableaux ne furent pas exposés cette fois[4].

Ses œuvres incluent les portraits de deux rois et une reine, et dans la collection de son comté natale se trouvent le portrait de George Herbert Strutt, qui appartient à la ville de Belper, et une vue du Dovedale qui se trouve au Derby Museum and Art Gallery[3]

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

'‘Frank E. Beresford: Indomitable Self Belief 1881-1967’', John Fineran, 2008

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bereford, Burlingtons paintings. Consulté en août 2011
  2. a et b (en) Frank Beresford: Derby artist painted royalty - bygonederbyshire.co.uk
  3. a et b (en) Beresford, BBC. Consulté en août 2011
  4. (en) Beresford, West End at War. Consulté en août 2011

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Frank Beresford » (voir la liste des auteurs)