Francolin peint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francolin peint

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Francolinus pictus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Galliformes
Famille Phasianidae
Genre Francolinus

Nom binominal

Francolinus pictus
(Jardine & Selby, 1828)

Répartition géographique

alt=Description de l'image Francolinus_pictus_map.png.


Statut de conservation UICN

( LC )
LC UICN 3.1 : Préoccupation mineure

Le Francolin peint (Francolinus pictus) est un oiseau galliforme de la famille des Phasianidae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Le francolin peint est endémique en Inde. Sa distribution va du Sri Lanka au sud de Gujarat, au centre du Rajasthan, au sud de l’Uttar Pradesh et au nord du Madhya Pradesh. Il est sympatrique avec le francolin noir dans le Rajasthan avec lequel il ne se croiserait pas en raison de différences dans le choix de l’habitat (Hennache & Ottaviani 2011).

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • F. p. pictus (Jardine & Selby, 1828). Forme nominale, qui se rencontre dans le sud de l’Inde.
  • F. p. pallidus (Gray, 1831) : plus pâle et intergrade avec F. p. pictus dans le centre de l’Inde.
  • F. p. watsoni Legge, 1880 : endémique au Sri Lanka, se distingue par un plumage beaucoup plus noir surtout sur les parties inférieures, même chez la femelle.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le francolin peint marque une préférence pour les prairies sèches et les clairières ou lisières arbustives, souvent sur des collines entrecoupées de rivières ou ruisseaux (Madge & McGowan 2002).

Alimentation[modifier | modifier le code]

Sa nourriture consiste en graines, pousses et insectes parmi lesquels des termites dont il est très friand. Il se rend quotidiennement aux points d’eau pour s‘abreuver (Madge & McGowan 2002).

Voix[modifier | modifier le code]

Cette espèce est moins loquace que le francolin noir. Le mâle chante d’un poste élevé, ou perché sur une branche, la tête dressée, les ailes pendantes, la queue étalée. En saison de reproduction, il chante assez tard le matin, bien après le lever du soleil. D’autres mâles répondent, donnant ainsi lieu à un concert qui peut durer presque deux heures avec de brèves interruptions (Kaul & Howman 1990)

Nidification[modifier | modifier le code]

Ce francolin est monogame. La nidification est liée à la saison des pluies, c’est à dire de mai à septembre dans la plupart des régions : mai-juin au Sri Lanka, avril-juin dans le centre de l’Inde, septembre plus au nord. Le nid est un simple dépression, bien cachée à l’abri d’un buisson, délimitée par des herbes et des feuilles. La femelle couve seule. Les poussins peuvent voler très tôt sur de courtes distances (Ali & Ripley 1978).

Statut, conservation[modifier | modifier le code]

Le francolin peint n’est pas considéré comme menacé ; il est même localement commun en Inde bien que son habitat soit localement menacé par l’extension des terres agricoles (Hennache & Ottaviani 2011). Kaul & Howman (1992) font ainsi part d’une chute drastique des populations dans le district de Jemnagar (Gujarat) à cause du surpâturage. Sa situation est plus critique au Sri Lanka où il est abusivement chassé et où son habitat est victime des feux de brousse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ali, S. & Ripley, S. D. (1978). Handbook of the birds of India and Pakistan. Oxford, U.K. Oxford University Press.
  • Hennache, A. & Ottaviani, M. (2011). Cailles, Perdrix et Francolins de l’Ancien Monde, 400 pages. Editions W.P.A. France, Clères, France.
  • Kaul, R. & Howman, S. (1990). Painted francolin. WPA News, 547: 4-5.
  • Madge, S. & McGowan, P. J. K. (2002). Pheasants, Partridges & Grouse. Helm, London.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :