Franco Faccio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Franco Faccio

alt=Description de l'image Francofaccio.jpg.
Naissance 8 mars 1840
Vérone Drapeau du Royaume lombard-vénitien Royaume lombard-vénitien
Décès 21 juillet 1891 (à 51 ans)
Monza Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre et pédagogue
Style Opéra
Activités annexes directeur du Conservatoire de Milan
directeur de la Scala (1871-1890)
directeur du Conservatoire Arrigo Boito de Parme

Répertoire

Franco Faccio est un compositeur, chef d'orchestre et pédagogue italien né le 8 mars 1840 à Vérone (Royaume lombard-vénitien) et mort le 21 juillet 1891 à Monza (Royaume d'Italie) essentiellement connu pour avoir dirigé les opéras de Giuseppe Verdi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études musicales à Milan, Franco Faccio débute sa carrière par la composition d'I profughi fiamminghi sur un livret d'Emilio Praga, créé à la Scala en 1863 et d' Amleto, sur le texte d'Arrigo Boito tiré de l'œuvre de William Shakespeare, créé à Milan en 1865 et révisé en 1871[1]. Aucun de ces deux opéras ne réussit à atteindre le succès auprès de la critique ou du public. Toutefois, la « Marche funébre » composée pour Amleto est considérée comme un important exemple du lyrisme de Faccio. Ce sont ses transcriptions pour ensemble à vent qui lui permirent de rencontrer la notoriété.

En 1867 Faccio est nommé directeur du Conservatoire de Milan puis de la Scala où il occupe cette charge de 1871 à 1890 (il sera également directeur du Conservatoire Arrigo Boito de Parme) et où il fera découvrir Richard Wagner (Lohengrin, 1873) après avoir dirigé la première représentation italienne d' Aida de Giuseppe Verdi (1871). Il est encore à la baguette pour la version révisée de Simon Boccanegra (1881), puis pour les premières d' Otello (1887), de Gioconda d'Amilcare Ponchielli, de Dejanice d'Alfredo Catalani, d'Edgar de Giacomo Puccini. Il dirige également à Berlin, Londres, Paris (Boccanegra en 1883 au Théâtre des Italiens).

Franco Faccio a eu une longue relation avec la soprano Romilda Pantaleoni.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roland Mancini et Jean-Jacques Rouveyroux, Guide de l'opéra, Fayard, coll. Les indispensables de la musique, Paris, 1995

Sources[modifier | modifier le code]