Franck Fischbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franck Fischbach
Picto infobox auteur.png

Philosophie occidentale

Epoque contemporaine

Naissance
1967
Nationalité
franco-suisse
École/tradition
Œuvres principales
L'Être et l'Acte (2002)
La production des hommes (2005)
Sans objet (2009)
Manifeste pour une philosophie sociale (2009)
La privation de monde (2011)
Influencé par


Franck Fischbach, né en 1967, est un philosophe français.

Ancien élève de l'École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud, agrégé de philosophie, il est Professeur à la Faculté de Philosophie de l'Université de Strasbourg où il enseigne l'histoire de la philosophie allemande moderne. Ses publications (voir son Manifeste pour une philosophie sociale, 2009[1]) tentent une défense et une actualisation de la philosophie sociale[2], à la fois à partir de ses sources allemandes (dans le hégélianisme, le marxisme et la Théorie critique), dans son rapport à d'autres traditions (le pragmatisme, Heidegger) et en débat avec les contemporains (Žižek, Butler, Rancière, Negri)[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Du commencement en philosophie. Étude sur Hegel et Schelling, Paris, Vrin, 1999.
  • La reconnaissance. Fichte et Hegel, Paris, PUF, 1999.
  • Fichte. Fondement du droit naturel, Paris, Ellipses, 2000.
  • L'être et l'acte. Enquête sur les fondements de l'ontologie moderne de l'agir, Paris, Vrin, 2002.
  • La production des hommes. Marx avec Spinoza, Paris, PUF, 2005.
  • Sans objet. Capitalisme, subjectivité, aliénation, Paris, Vrin, 2009.
  • Marx. Relire Le Capital, Paris, PUF, coll. "Débats philosophiques", 2009.
  • Manifeste pour une philosophie sociale, Paris, La Découverte, 2009.
  • La privation de monde. Temps, espace et capital, Paris, Vrin, 2011.
  • La critique sociale au cinéma, Paris, Vrin, 2012.

Articles en ligne[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Georg Wilhelm Friedrich Hegel, L'esprit du christianisme et son destin, traduction, présentation et notes, Paris, Agora, 1992.
  • Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling, Introduction à l'Esquisse d'un système de philosophie de la nature, traduction, présentation et notes, en coll. avec Emmanuel Renault, Paris, Le Livre de Poche, 2000.
  • Karl Marx, Manuscrits économico-philosophiques de 1844, nouvelle traduction avec présentation et notes, Paris, Vrin, 2007.
  • Axel Honneth, Les pathologies de la liberté. Une réactualisation de la philosophie du droit de Hegel, traduction et présentation, Paris, La Découverte, 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. compte-rendu dans Revue française de sociologie 1-2011, p. 175-180.
  2. Cf. François Ewald, "Le retour de la question sociale", Les Echos, 19 septembre 2009.
  3. Cf. Louis Pinto, "Pour réveiller les philosophes", in Le Monde diplomatique, mai 2012 : http://www.monde-diplomatique.fr/2012/05/PINTO/47693. Voir aussi l'entretien donné par Franck Fischbach à Actu-Philosophia en octobre 2012 sur http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article411