Francisco de Borja y Aragón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borgia.

Francisco de Borja y Aragón (né en 1577 - mort en 1658 à Madrid), prince de Squillace, comte de Mayalde, comte de Simari, vice-roi du Pérou était un prince espagnol du XVIIe siècle, qui fut aussi un écrivain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francisco de Borja devint l'un des plus puissants seigneurs de l'Espagne du siècle d'or. En 1615, Philippe III le nomme vice-roi du Pérou, poste qu'il conserve jusqu'à la mort du roi en 1621. Il prit alors une série de mesures pour réglementer les salaires des fonctionnaires royaux et réprimer les abus que commettaient, à l'encontre des Indiens, les Corregidores, fonctionnaires royaux, représentant le roi dans les gouvernements municipaux.

Il était devenu prince de Squillace en épousant en 1602 Anna de Borja y Pignatelli, princesse de Squilace († 1644), dont il eut trois enfants :

  • Jean, Comte de Simari († 1644)
  • Maria Francisca, princesse de Squillace, († 1649)
  • Francisca Maria (1611-1657)

Francisco de Borja mourut à Madrid en 1658.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui des Poésies et un poème de Naples reconquise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.