Francisco de Bobadilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bobadilla (homonymie).

Francisco de Bobadilla (mort en 1502) était un administrateur colonial espagnol des Indes occidentales à l'époque des Grandes découvertes.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1499, membre de l'Ordre de Calatrava, Bobadilla succède à Christophe Colomb en tant que gouverneur des nouveaux territoires des Amériques. Dès son arrivée sur l'île d'Hispaniola (Saint-Domingue) en août 1500, Bobadilla accuse les frères Colomb de mauvaise gestion et les fait arrêter puis renvoyer en Espagne. Il accélère l'encomienda des Indiens, c'est-à-dire la répartitions des Indiens entre les colons, et distribue des terres aux colons espagnols qui commencent à arriver sur l'ile.

Lors du voyage de retour, alors que la flotte vient à peine de quitter Saint-Domingue, son bateau et dix-huit autres sont pris dans un ouragan et coulent[1].

En 1502, il est remplacé en tant que gouverneur d'Hispaniola par Nicolás de Ovando.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Heers, Christophe Colomb, Hachette, 1981, p. 280.