Francisco da Veiga Beirão

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Veiga.
Francisco da Veiga Beirão
Image illustrative de l'article Francisco da Veiga Beirão
Fonctions
53e Président du conseil des ministres du Portugal
22 décembre 190926 juin 1910
&&&&&&&&&&&&01866 mois et 4 jours
Monarque Manuel II de Portugal
Prédécesseur Venceslaus de Sousa Pereira de Lima
Successeur António Teixeira de Sousa
Biographie
Nom de naissance Francisco António da Veiga Beirão
Date de naissance 24 juillet 1841
Lieu de naissance Lisbonne
Date de décès 11 novembre 1916 (à 75 ans)
Lieu de décès Paço de Arcos
Nationalité portugaise
Parti politique Parti réformiste
Diplômé de Université de Coimbra
Profession avocat

Francisco da Veiga Beirão
Premiers ministres du Portugal

Francisco António da Veiga Beirão (Lisbonne, 24 juillet 1841 - Paço de Arcos, 11 novembre 1916), communément appelé Francisco da Veiga Beirão (fɾɐsiʃku dɐ vɐiɡɐ bɐiɾɐũ), ou Veiga Beirão, était un homme politique portugais de la fin de la Monarchie constitutionnelle. Il a servi en tant que Président du Ministère (Premier ministre), devenant l'avant dernier avant la Révolution du 5 octobre 1910 qui a établi la Première République portugaise. Il a été professeur à l'Institut industriel et président de l'Association des avocats de Lisbonne. Il était également membre de l'Académie Royale des Sciences et de l' Institut de Droit Internationalet de la Real Academia de Legislación y Jurisprudência de Madrid. Il avait un diplôme en droit de l'Université de Coimbra.

Il a commencé sa vie politique dans le Parti réformiste et a été député aux Cortes de 1880 à 1904. Toutefois, il a maintenu une certaine distance avec les partis politique. Il a également servi comme ministre de la Justice (29 février, 1886 - Janvier 14, 1890) et des Affaires étrangères (1898). Il est l'auteur du code réglementant, pour la création et le fonctionnement des sociétés commerciales au Portugal (1888).

Le 22 décembre 1909, il a été nommé président du Ministère (Premier ministre) par le jeune roi Manuel II de Portugal. Toutefois, son gouvernement ne se maintiendra pas longtemps, en raison d'un scandale politique en relation avec la Banque Crédit Predial qui met en cause plusieurs de ses ministres. Il démissionne le 26 juin 1910. Il serait suivi par António Teixeira de Sousa, le dernier Premier Ministre de la monarchie constitutionnelle.

Après la proclamation de la République portugaise le 5 octobre 1910, il abandonna la vie politique et a continué à travailler comme avocat et procureur.