Francisco Solano López (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Francisco Solano López (homonymie).

Francisco Solano López

Description de cette image, également commentée ci-après

Au festival de Lucca en 2007

Nom de naissance Mùrio Francesco Solano López
Naissance
Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine
Décès (à 82 ans)
Buenos Aires
Nationalité Drapeau de l’Argentine argentin
Profession dessinateur de bande dessinée

Francisco Solano López, né à Buenos Aires le , et mort dans cette ville le , est un dessinateur argentin de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auteur de bandes dessinées à partir de 1953 aux Éditions Abril, il rencontre le scénariste Héctor Oesterheld avec lequel naît une association de grande importance pour la bande dessinée argentine.

Après avoir travaillé ensemble sur des série comme Uma-Uma et Bull Rockett, ils émigrent aux Éditions Frontera, pour laquelle Solano López dessinera Rolo le marchand adoptivo, Amapola nègre, Joe Zonda, Rayon de lune et, surtout, L'Éternaute.

Dans les années soixante, López part pour l'Europe où il travaille pour la maison d'édition anglaise Fleetway. Il rentre en Argentine en 1976, où il reprend L’Éternaute, toujours en collaboration avec Oesterheld ; dans le même temps, il dessine Slot Barr sur les textes de Riccardo Barreiro.

La grave situation politique argentine le contraint à l'exil vers Madrid, en Espagne, et la série L’Éternaute reste de ce fait inachevée. De l'Espagne puis de Rio de Janeiro au Brésil, il continue sa collaboration avec Ricardo Barreiro et avec des scénaristes comme Carlos Sampayo, dont il dessine les histoires d’Evaristo, une de ses meilleurs séries.

Rentré en Argentine depuis quelques années, il a poursuivi la saga de L'Éternaute avec L’Éternaute : Le Retour et produit la série Les Internautes pour le supplément informatique du quotidien Clarín, une série hebdomadaire de bande dessinée dans laquelle il mélange aventure et réalité virtuelle.

En 1991, il se lance dans des récits érotiques qui le font connaître comme un maître du genre.

De retour à Buenos Aires depuis 1995, il continue avec Pol (Pablo Maiztegui) les deux séries qui ont fait son succès (L’Éternaute et les aventures érotiques de Lilian et Agathe).

Il meurt le 12 août 2011, d'un accident cérébral[1].

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mort de Francesco Solano López, le dessinateur de L’Éternaute », sur ActuaBD

Liens externes[modifier | modifier le code]