Francisco Javier Sáenz de Oiza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La nouvelle basilique du sanctuaire d'Arantzazu à Ognate

Francisco Javier Sáenz de Oiza est un architecte espagnol né à Cáseda (Navarre) le 12 octobre 1918 et mort à Madrid le 18 juillet 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'édifice Torres blancas, Madrid

Licencié en architecture de l'École technique supérieure d'architecture de Madrid (ETSAM) en 1946, il reçoit le Prix Aníbal Alvárez du meilleur dossier académique et le prix national d'architecture. En 1947, il part se perfectionner aux États-Unis grâce à l'obtention de la bourse Conde de Cartagena de l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando.

En 1949, il rentre en Espagne et commence à travailler comme professeur dans le département des Installations de l'ETSAM. Parmi ses premières réalisations, on retrouve des logements du quartier de Fuencarral, à Madrid, en 1958, et de celui de Batán en 1960. En 1968, il obtient la chaire de Projets de la même académie et en est le directeur de 1981 à 1983. Après avoir pris sa retraite, il reste professeur émérite de l'Académie.

Parallèlement à sa carrière académique, il possède sa propre étude d'architecte et collabore avec Manuel Cabeñes et avec Romany, notamment pour la construction de logements sociaux.

Il forme notamment Rafael Moneo (entre 1956-1961) et Juan Daniel Fullaondo.

En 1987, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts du Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports espagnol[1].

Projets[modifier | modifier le code]

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

La Tour Triana, dans le district de La Cartuja de Séville

Autres projets[modifier | modifier le code]

Logements El Ruedo, le long de l'autoroute M-30, à Madrid
Palais des festivals de Cantabrie, à Santander
Musée Oteiza à Alzuza (Navarre)

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1946 : Prix national d'Architecture pour son projet d'aménagement de la plaza del Azoguejo de Ségovie, en collaboration avec Luis Laorga ;
  • 1954 : Prix national d'Architecture pour son projet de chapelle sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ;
  • 1974 : Prix de l'Excellence Européenne pour son immeuble Torres Blancas ;
  • 1989 : Prix Antonio Camuñas d'architecture ;
  • 1989 : Médaille d'or de l'architecture du Conseil supérieur des architectes d'Espagne ;
  • 1991 : Prix d'Architecture et Urbanisme de la Municipalité de Madrid pour les édifices sur la M-30 ;
  • 1993 : Prix Prince des Asturies des Arts ;
  • 2000 : Médaille d'or de l'Université publique de Navarre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Juan Carlos Ier et Javier Solana Madariaga, « REAL DECRETO 1688/1987 de 30 de diciembre por el que se concede la Medalla al mérito en las Bellas Artes en su categoria de Oro a las personas que se citan », Boletin de Estado, Madrid, no 158,‎ 30 décembre 1987, p. 34661 (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Javier Sáenz de Oiza, Antón Capitel et Javier Sáenz Guerra, Javier Sáenz de Oiza, arquitecto, Éditions Pronaos SA, Madrid, 1996. (ISBN 84-85941-28-4)
  • (es) Rosario Alberdi Jiménez et Javier Sáenz Guerra, Francisco Javier Sáenz de Oíza, arquitecto: libro-estudio, Madrid, Ediciones Pronaos,‎ 1996 (ISBN 8485941322)
  • Rosario Alberdi Jiménez, Cinco proyectos de vivienda social en la obra de Javier Sáenz de Oiza, Éditions Pronaos SA, Madrid, 1996. (ISBN 84-85941-24-1)
  • Juan Daniel Fullaondo Errazu, La bicicleta aproximativa: conversaciones en torno a Sáenz de Oiza, Kain Editorial, Madrid, 1991. (ISBN 84-87828-00-0)
  • Andrés Cánovas Alcaraz, Banco de Bilbao, Saénz de Oiza, Universidad Politécnica de Madrid, Escuela Técnica Superior de Arquitectura, Departamento de Proyectos Arquitectónicos, Madrid, 2000. (ISBN 84-922352-8-4)
  • Francisco Javier Sáenz de Oiza 1947-1988, El Croquis, El Escorial, 2002. (ISBN 84-88386-24-9)
  • Federico Climent Guimerá et Jaume Carbonero Malbertí, J. Sáenz de Oiza: Mallorca, 1960-2000, proyectos y obras, José J. de Olañeta éditeur, Palma de Mallorca, 2001. (ISBN 84-7651-978-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]