Francis Thomé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francis Lucien Joseph Thomé est un pianiste et compositeur né à Port-Louis (île Maurice) le 18 octobre 1850 et mort à Paris le 16 novembre 1909.

Au Conservatoire de Paris, il suivit la classe de composition de Jules Duprato et d'Ambroise Thomas. Il mit à la mode dans les salons de la fin du XIXe siècle, la récitation poétique accompagnée. Il fut aussi reconnu pour ses opérettes. Il composa également des pièces pour piano qui, à l'instar de Simple aveu, furent pour certaines extrêmement populaires.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Simple aveu, romance sans paroles pour piano op. 25
  • Sous la feuillée pour piano op. 29
  • La sirène pour piano op. 36/2
  • Fête champêtre pour piano op. 38
  • Menuet pour piano op. 58
  • Barcarolle pour piano op. 64
  • Andante religioso pour piano op. 70
  • Légende pour harpe et orchestre op. 122
  • Fantaisie pour cornet à pistons, 1902
  • Baron Fric, opérette, 1886
  • La Bulle d’amour, ballet à grand spectacle en deux actes et dix tableaux, livret de Georges Feydeau, créé le 11 mai 1898 au Théâtre Marigny.
  • Quo Vadis ?, Drame à grand spectacle en cinq actes et neuf tableaux, livret de Emile Moreau, créé en 1901 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin.

Liens externes[modifier | modifier le code]