Francis Pilkington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francis Pilkington (c. 1565, mort en 1638 à Chester) était un musicien, luthiste, et chanteur anglais.

Pilkington est probablement né dans le comté du Lancashire autour de 1565/1570. Son père et son frère aîné étaient au service du comte de Derby, ce qui favorisa probablement l'éducation musicale du jeune Pilkington. Le compositeur reçut un diplôme de baccalauréat en musique du Lincoln College d'Oxford en 1595, certifiant seize années d'études musicales. De son propre aveu, il est devenu luthiste mais c'est son talent vocal et de composition qui ont forgé sa réputation.

En 1602, il devient « singing man » de la cathédrale de Chester, et compose ses premières chansons. Son premier volume de chants pour luth parut en 1605. Il devient chanoine de l'Église anglaise en 1612.

Le deuxième volume fut publié en 1613 sous le titre (« Première série de madrigaux et pastorale »). L'année suivante il accepta divers postes, parfois simultanément, dans plusieurs églises de Chester : chantre de la cathédrale de Chester (poste qu'il occupa de 1614 jusqu'à sa mort) et recteur de la cathédrale d'Aldford (1631).

Son troisième volume fut publié en 1624, continuation de la deuxième série de madrigaux et pastorales. Ce volume comprend également des œuvres instrumentales pour viole de gambe et un ensemble de psaumes. Au milieu de 1630, il démissionna de Aldford, privilégiant la cathédrale de Chester. Il désirait composer et publier plus de musique mais une collection de 1624 fut la dernière à être publiée.

Bien qu'il fût homme d'église, Pilkington composa essentiellement de la musique profane, ayres, madrigaux et des chansons pour luth.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Brief biographical sketch of Francis Pilkington in the Grove Concise Dictionary of Music, 1994, Oxford University Press.

Liens externes[modifier | modifier le code]