Francis Mourey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mourey.
Francis Mourey
Image illustrative de l'article Francis Mourey
Francis Mourey lors du Tour de l'Ain 2013.
Informations
Nom Mourey
Prénom Francis
Date de naissance 8 décembre 1980 (1980-12-08) (33 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle FDJ.fr
Équipe professionnelle
2004-06.2010
07.2010-2011
2012
01.01.2013-28.06.2013
29.06.2013-
La Française des Jeux
FDJ
FDJ-BigMat
FDJ
FDJ.fr
Principales victoires
MaillotFra.PNG Champion de France de cyclo-cross (2005, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2013 et 2014)

Francis Mourey, né le 8 décembre 1980 à Chazot, est un cycliste français, spécialiste du cyclo-cross. Il est membre de l'équipe FDJ.fr.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francis Mourey débute le cyclisme en 1995[1]. Devenu entretemps maçon, il est repéré en 2002 par Frédéric Grappe, entraîneur de l'équipe professionnelle La Française des Jeux, lorsqu'il devient champion de France de cyclo-cross dans la catégorie espoirs pour la deuxième fois, avec l'ASPTT Mulhouse. Sur route, il remporte par deux fois le Tour de Corse en 2002 puis 2003. Après un stage convaincant avec l'équipe française en 2003, il signe son premier contrat professionnel avec celle-ci en 2004.

Dès cette première année, il participe au Tour d'Italie. Il y épaule le leader de l'équipe, Bradley McGee, huitième du classement final. Mourey termine à la 102e place. Dans la foulée, il remporte sa première course professionnelle sur route : la deuxième étape de la Route du Sud.

Francis Mourey débute l'année 2005 avec un titre de champion de France de cyclo-cross. Trois semaines plus tard, il est quatrième du championnat du monde. Il participe durant cette saison à son premier Tour de France (94e).

En 2006, il perd son titre de champion de France, battu par John Gadret. Il accède en revanche au podium du championnat du monde, derrière les Belges Erwin Vervecken et Bart Wellens.

Francis Mourey reconquiert le titre de champion de France de cyclo-cross en 2007 devant John Gadret. Il gagne ensuite les 3 manches du Challenge National et le général. Il remporte également le cyclo-cross de Trévise, manche de la coupe du monde de cyclo-cross en battant au sprint les favoris Sven Nys et Erwin Vervecken. Au printemps, il participe à nouveau au Tour d'Italie (43e).

Entre 2008 et 2011, il remporte quatre autres titres de champion de France de cyclo-cross. En 2009 et 2010, il finit cinquième du championnat du monde de cyclo-cross. En 2011, il termine 4e du championnat du Monde de cyclo-cross.

En 2012, il perd son titre de Champion de France au profit d'Aurélien Duval et ramène la médaille de bronze. Il remporte cette année là le challenge National avec les trois manches et termine 4e, 5e, 6e et 7e de manches de Coupe du Monde. Il rate en fin de saison ses championnats du Monde où il se classe 12e dans le sable de Coxyde, juste devant Zdeněk Štybar le double champion du monde en titre.

Il retrouve le paletot tricolore l'année suivante en s'imposant sur le circuit de Nommay devant son coéquipier Arnold Jeannesson. Il rejoint à cette occasion Eugène Christophe, Roger Rondeaux et André Dufraisse au palmarès des coureurs les plus titrés lors des Championnats de France de cyclo-cross. Auteur d'un bon début de saison sur route, il se classe 5e de Cholet-Pays de Loire et gagne au début du mois d'avril la 5e étape du Circuit de la Sarthe. Mourey triomphe de nouveau neuf jours plus tard lors du Tro Bro Leon (Finistère), il place une attaque à 15 kilomètres de l'arrivée et ne sera plus rejoint. Il avait impressionné peu avant, quand à la tête d'un groupe de poursuivants, il avait rejoint et dépassé les échappés dans un « ribin ». Le Franc-comtois réalise par la suite un bon Giro, notamment en montagne, dans des conditions météorologiques difficiles. À l'arrivée à Brescia, il est vingtième du classement général et premier Français.

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition 2002/2003 2003/2004 2004/2005 2005/2006 2006/2007 2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011 2011/2012 2012/2013 2013/2014
Championnat du monde 6e 7e 4e 3e 5e 5e 4e 12e 11e 8e
Coupe du monde
(victoire)
27e 7e 5e
(1)
9e 16e 9e 5e 6e 8e 5e
(1)
Championnat de France 1er 2e 1er 1er 1er 1er 1er 3e 1er 1er
Challenge la France cycliste
7e 1er 1er 1er 1er 1er 1er 1er 1er 1er 1er

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mourey, du vélo de maçon », L'Humanité, 18 juillet 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :