Francis Laur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laur.
Affiche électorale de Francis Laur (1890)

Francis Laur né le 5 septembre 1844 à Nevers (Nièvre) et décédé le 26 mai 1934 à Paris homme politique français, socialiste national et boulangiste. Il fut député de la Loire (1885-1889) puis de la Seine en (1889-1893).

Fils adoptif de George Sand, il fut élu en 1885 sur un programme violemment antisémite[1]. Selon l'historien Laurent Joly:

«  Il inaugure le type du spécialiste en antisémitisme, que la Chambre devra subir à chaque législature jusqu’à la Première Guerre mondiale. Tout au long de son mandat, le député de Saint-Denis interpelle le gouvernement sur divers scandales financiers et sur l’« emprise » des Juifs et des étrangers sur l’économie nationale. Ses incantations suscitent l’indifférence générale ou la franche hilarité de ses collègues[1]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Laurent Joly (2007), « Antisémites et antisémitisme à la Chambre des députés sous la IIIe République », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 3/2007 (no 54-3), p. 63-90.
  • Jean-Louis Escudier,"Edmond Bartissol 1841-1916", CNRS Editions, 200, I.S.B.N. :2-271-055998-146-2.

Source[modifier | modifier le code]

  • Biographies Assemblée nationale (1889-1940) [1]