Francis Lacassin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francis Lacassin

Description de cette image, également commentée ci-après

Francis Lacassin dans les années 2000

Activités Écrivain, journaliste, éditeur, scénariste, essayiste
Naissance
Saint-Jean-de-Valériscle,
Drapeau de la France France
Décès (à 76 ans)
Paris
Langue d'écriture Français

Francis Lacassin est un journaliste, éditeur, écrivain, scénariste et essayiste français, né le à Saint-Jean-de-Valériscle (Gard), mort le [1] à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francis Lacassin fonde en 1962 le Club des bandes dessinées, avec Alain Resnais et Évelyne Sullerot. À partir de 1964 il collabore à la revue Bizarre, éditée par Jean-Jacques Pauvert. Il écrit sur les littératures fantastiques et policières dans Magazine Littéraire, collabore à l'Express et au Point. Il devient en 1971 conseiller littéraire de Christian Bourgois, aux Éditions René Julliard et pour la collection 10/18 jusqu'en 1990.

Spécialiste des cultures populaires, il a notamment fait partie du petit groupe qui a offert à la bande dessinée sa reconnaissance, et il popularise la formule « 9e art » inventée par Claude Beylie.

Il a occupé à partir de 1971 la première chaire d'histoire de la BD à l'université Paris-I, qui sera plus tard occupée par Bernard Trout et Gilles Ciment.

Il a réalisé et préfacé les éditions de référence d'un grand nombre d'auteurs ou de séries, notamment aux Éditions Robert Laffont, dont il dirige une série d'éditions critiques dans la collection « Bouquins » depuis 1982 : Eugène Sue, Gustave Le Rouge, Maurice Leblanc, Fantômas, Lovecraft, Jack London, Léo Malet, etc. Pour d'autres éditeurs, il a édité des auteurs comme Jean-Louis Bouquet. Il a préfacé Le Quai des brumes de Pierre Mac Orlan.

Il a été surnommé pour cette raison « l'homme aux mille préfaces ».

Quelques ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Mémoires : sur les chemins qui marchent, Monaco, Éditions du Rocher,‎ 2006 (ISBN 978-2268059891).
  • Tarzan ou le Chevalier crispé, 10/18. L'ouvrage comprend en annexe un lexique de la langue grand-singe.
  • Pour un neuvième art : la bande dessinée, Slatkine, 1982
  • Pour une contre histoire du cinéma, Union Générale d'Éditions, 10/18, 1972
  • Sous le masque de Léo Malet : Nestor Burma, Encrage, 1991
  • À la recherche de l'empire caché. Mythologie du roman populaire, Julliard, 1991
  • Alfred Machin : de la jungle à l'écran, Paris, Dreamland, 2001, 223 p.
  • Louis Feuillade, Anthologie du cinéma, 1966
  • À la recherche de Jean Durand, AFRHC, 2004

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès de l'éditeur Francis Lacassin lefigaro.fr d'après AFP, 14 août 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]