Francilienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne une voie routière. Pour le nom relatif à l'Île-de-France, voir Francilien.
Schéma de la région parisienne représentant la Francilienne en vert, l'A86 en bleu et le Périphérique en jaune.

La Francilienne, anciennement connue sous le nom « rocade interdépartementale des villes nouvelles », désigne un ensemble de voies rapides d'Île-de-France de 160 kilomètres permettant de contourner le nord, l'est et le sud de Paris à une distance d'environ trente kilomètres.

Présentation[modifier | modifier le code]

En construction depuis le milieu des années 1970, la Francilienne est une voie express constituée de tronçons désignés sous diverses appellations (voir ci-dessous) qui doit permettre, à moyen terme, le contournement de Paris à une distance d'environ 25 kilomètres du centre de la capitale, en passant par l'ensemble des villes nouvelles.

L'État a décidé de poursuivre le bouclage de la Francilienne dans l'ouest parisien. Elle s'arrête pour l'instant en cul-de-sac à Cergy-Pontoise. Il reste à relier Méry-sur-Oise (Val-d'Oise) à l'A13 (Yvelines) puis à Saint-Quentin-en-Yvelines. La réalisation de ces quelques dizaines de kilomètres bouclerait ainsi cette autoroute, qui ferait alors le tour de la grande couronne francilienne. À l'heure actuelle, les travaux devraient avoir lieu entre 2011 et 2015.

La Francilienne constitue l'un des quatre contournements de Paris avec le boulevard périphérique, l'A86 et le grand contournement de Paris.

Section nord[modifier | modifier le code]

La section nord de la Francilienne emprunte sur environ 40 kilomètres la tracé de la RN 184, la RN 104 ainsi que des tronçons des A15 et A1.

Section est[modifier | modifier le code]

La section est de la Francilienne, d'environ 59 kilomètres de longueur emprunte principalement la A104 qui porte le nom Francilienne ainsi que des tronçons des A1 et A4.

Section sud[modifier | modifier le code]

La section sud de la Francilienne, d'environ 50 kilomètres de longueur emprunte la tracé de la RN 104 ainsi que des tronçons des A10, A6, et l'A5.

Section ouest[modifier | modifier le code]

À l'ouest, plusieurs tracés étaient proposés, suscitant débats et oppositions parmi les communes et riverains concernés.

Le 24 octobre 2006, le ministre de l'Équipement, Dominique Perben, a annoncé qu'il choisissait le « tracé vert », tracé médian (chacun des cinq tracés portait une couleur) qui chemine par Conflans-Sainte-Honorine, Achères et Poissy et évite la forêt de Saint-Germain-en-Laye. Il a cependant précisé que le tracé devrait être aménagé pour tenir compte des attentes des riverains avec la couverture de la voie lors de la traversée de Conflans et le franchissement de la Seine en tunnel à hauteur d'Achères. Une des critiques adressées contre ce tracé était qu'il franchissait trois fois la Seine (une seule fois pour les autres). Le financement sera assuré par l'État, c'est-à-dire sans péage[1].

Le calendrier actuel prévoit le début des travaux en 2011, pour une durée de quatre ans. En 2015, l'A104 devrait être terminée.

En août 2011, l'État a décidé de prolonger l'A104 jusqu'à Achères, par la suite, jusqu'à Orgeval et, un peu plus tard, d'Orgeval à l'A13. Une enquête publique va être lancée pour commencer, sans calendrier précis[2].

Ce projet est fortement critiqué par les mairies des communes de Poissy, Carrières-sous-Poissy, Conflans-Sainte-Honorine, Achères, Méry-sur-Oise, Maurecourt, Villennes-sur-Seine, Saint-Germain-en-Laye et Jouy-le-Moutier.

Tronçons ouverts[modifier | modifier le code]

La RN104 en cours d'élargissement au niveau de la traversée de la Seine à Corbeil-Essonnes, en août 2007.

La Francilienne est actuellement (2011) composée de tronçons des routes et voies rapides suivantes :

Comparaison entre rocades[modifier | modifier le code]

La longueur de la Francilienne, 160 km, peut être comparée à celle de l'autoroute britannique M25, rocade londonienne d'une longueur de 188 km ou à celle de l'autoroute allemande 10 ceinturant Berlin, qui mesure 196 km.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Moniteur
  2. Actualités du projet de bouclage de la Francilienne. Août 2011, sur francilienne.net, consulté le 31 août 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]