Francesinha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesinha avec des frites.

La francesinha (« petite française » en portugais) est un plat typique originaire de la région de Porto, au Portugal. En avril 2011, il a été considéré par le site AOL Travel comme un des dix meilleurs sandwichs du monde[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une théorie sur l’origine du plat remontant aux invasions françaises au Portugal de Napoléon, affirme que les troupes françaises avaient l’habitude de manger du pain avec n’importe quelle viande et beaucoup de fromage. Il ne manquait que l’ingrédient que les habitants de Porto allaient ajouter au sandwich : la sauce.

De nos jours, cependant, une certaine unanimité existe pour attribuer la création du plat à Daniel David Silva, employé du restaurant A Regaleira dans les années 1950. Ayant travaillé en France, il créa le plat en se basant sur le croque-monsieur français, d’où le nom[2].

Description[modifier | modifier le code]

Francesinha maison

La francesinha est faite de linguiça, de saucisse fraîche, de jambon, de viande de bœuf ; ils peuvent être remplacés par des tranches de filet de porc cuit, du jambon... Le tout est couvert de fromage qui fond ensuite. Elle est normalement garnie d’une sauce à base de tomate, bière et piment. Facultatif : un œuf au plat (sur le sandwich) ou des frites en accompagnement[2].

Variantes[modifier | modifier le code]

Il existe des variations de francesinha avec des champignons, du poulet, de la morue, du thon et des légumes, entre autres. Dans les années 1960, une variante a été créée à Povoa de Varzim, la francesinha poveira[3].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]