Francesco del Giudice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco del Giudice
Image illustrative de l'article Francesco del Giudice
Biographie
Naissance 7 décembre 1647 à Naples, Drapeau du Royaume de Naples Royaume de Naples
Décès 10 octobre 1725
à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
13 février 1690 par Alexandre VIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Maria del Popolo
Cardinal-prêtre de S. Sabina
Cardinal-évêque de Palestrina
cardinal-évêque de Frascati
cardinal-évêque d' Ostia e Velletri
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 10 février 1704
Fonctions épiscopales Archevêque de Monreale
Préfet de la Congrégation de l'Inquisition
Doyen du Collège des cardinaux
Préfet de la Congrégation de l'immunité ecclésiastique
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco del Giudice (né le 7 décembre 1647 à Naples, alors le Royaume de Naples et mort le 10 octobre 1725 à Rome) est un cardinal italien du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle. Il est l'oncle des cardinaux Niccolò Caracciolo (1715) et Niccolò del Giudice (1725).

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco del Giudice est référendaire au tribunal suprême de la Signature apostolique, vice-légat à Bologne, gouverneur de Fano, clerc à la chambre apostolique, gouverneur de Rome et vice-camerlingue de la Sainte Église.

Le pape Alexandre VIII le crée cardinal lors du consistoire du 13 février 1690. En 1701 il est vice-roi et capitain-général de Sicile. En 1704 il est élu archevêque de Monreale et en 1711 il est nommé inquisiteur de l'Espagne pour trois ans. Del Guidice est de 1714 à 1716 premier ministre d'État d'Espagne. Il retourne en Italie en 1717 et il est ministre d'Autriche auprès du Saint-Siège en 1719-1720. À partir de 1719 il est préfet de la "Congrégation de l'Inquisition" et doyen du Collège des cardinaux à partir de 1724. Il est encore préfet de la "Congrégation de l'immunité ecclésiastique".

Del Guidice participe au conclave de 1691, lors duquel Innocent XII est élu, à celui de 1700 (élection de Clément XI), de 1721 (élection d'Innocent XIII) et de 1724 (élection de Benoît XIII).

Sources[modifier | modifier le code]