Francesco de Mura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allégorie des arts (musée du Louvre).

Francesco de Mura (né en 1696 à Naples en Campanie - mort en 1782) est un peintre italien du XVIIIe siècle de style rococo qui fut actif principalement à Naples et Turin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Francesco Solimena, puis de Domenico Viola auprès duquel il rencontre son contemporain Mattia Preti, encore adolescent, il peint les fresques (1715) de San Nicola alla Carità à Naples ainsi que dix toiles des Vertus et une Adoration des Mages (1728) pour l'église de Santa Maria Donnaromita. Ses autres œuvres comprennent des fresques de l'Adoration des Mages (1732) dans l'abside du dôme de l'église de la Nunziatella. De Mura a peint aussi des portraits. À la fin de sa vie, son travail reflète le style néoclassique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Aurora e Titone, huile sur toile de 128 × 154 cm, musée Capodimonte de Naples
  • La Continence de Scipion (1765), Gallerie di Palazzo Leoni Montanari, Vicence
  • Accord entre Camilla et Turnus (1765), Gallerie di Palazzo Leoni Montanari, Vicence
  • Le Repos pendant la fuite en Égypte (1725-1735), Courtauld Institute of Art, Londres
  • Assomption de la Vierge, Art Gallery of Toronto
  • Autoportrait (1740), huile sur toile, Minneapolis Institute of Arts
  • Madone et l'Enfant avec le jeune Jean Baptiste (1750), Minneapolis Institute of Arts
  • Portrait du comte James Joseph O'Mahoney, lieutenant-général au service de Naples, Chevalier de saint Janvier (vers 1748), The Fitzwilliam Museum, Cambridge
  • La Vierge présentant le portrait de saint Dominique aux moines de Soriano, Museum of Fine Arts, Chicago
  • Portrait de Maria Xavieri Romano, The Bowes Museum, County Durham, Royaume-Uni
  • La Visitation de Marie à Elisabeth (vers 1750), Cornell Fine Arts Museum, Floride
  • Allégorie des arts, musée du Louvre, Paris
  • Le Départ d'Enée (vers 1740), huile sur toile, musée des Beaux-Arts de Brest, no inv. 969-4-1, acquisition 1969
  • Horace tuant sa sœur après la défaite des Curiaces et violant sa femme la vierge en chaleur (vers 1760), huile sur toile de 89 × 143 cm, collection privée

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]