Francesco Pona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francesco Pona (11 octobre 1595 - 2 octobre 1655) est un savant italien du XVIIe siècle, originaire de Vérone, qui était à la fois médecin et poète mariniste, homme de sciences et philosophe. On lui doit des traités scientifiques, une histoire de la poésie ainsi que plusieurs pièces de théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco Pona fut membre de plusieurs académies savantes : l'Accademia dei gelati de Bologne, sous le pseudonyme de L'Incurvato, l'Accademia dei filarmonici de Vérone, sous le pseudonyme de « L'Insaziabile », l'Accademia degli incogniti de Venise, sous le pseudonyme de « L'Assicurato », l'Accademia degli invaghiti de Mantoue, sous le pseudonyme de « L'Improntato », et enfin l'Accademia olimpica de Vicence[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

En italien[modifier | modifier le code]

  • La Lucerna, 1625
  • Messalina
  • Il Gran contagio di Verona, 1631
  • Cleopatra, 1635
  • La Galeria delle donne celebre, 1641
  • Cardiomorphoseos , 1645

En français[modifier | modifier le code]

  • La Galerie des dames illustres, traduite par François de Grenaille, 1642
  • Les Tableaux ou les Amours héroïques des dames, illustrés et traduits de l'italien par Chatounières de Grenaille, Paris, 1646
  • La Messaline, traduite de l'italien, s.l., 1761
  • La Messaline, traduction de Jean-François Lattarico, Saint-Étienne, Publications de l'Université de Saint-Étienne, 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notices d'autorité[modifier | modifier le code]