Francesco Golisano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francesco Golisano

Description de cette image, également commentée ci-après

Francesco Golisano dans Miracle à Milan (1951) de Vittorio De Sica

Naissance 1929
Rome
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès 1958
Profession Acteur
Films notables Sous le soleil de Rome
Miracle à Milan

Francesco Golisano (né en 1929 à Rome et mort en 1958) est un acteur italien.

En raison de sa disparition à l'âge de 29 ans, sa filmographie se limite à neuf films, entre 1948 et 1952, mais l'une de ses premières apparitions cinématographiques est très remarquée avec son rôle de l'innocent et pur Totò dans Miracle à Milan.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1948, Francesco Golisano est l'un des acteurs non professionnels sélectionnés par le réalisateur Renato Castellani pour son film Sous le soleil de Rome[1] ; il lui confie le rôle de Geppa, le sans abri qui intègre la bande de Ciro après leur rencontre au Colisée. L'année suivante, les trois principaux acteurs de ce film, Oscar Blando, Liliana Mancini et Francesco Golisano sont engagés par Giorgio Bianchi pour son film Vent'anni. À deux autres reprises, en 1951, ce réalisateur fait tourner Francesco Golisano dans Il caimano del Piave et Porca miseria. Cette même année, Vittorio De Sica le choisit et lui offre l'interprétation de Totò, le rôle principal de son conte poétique Miracle à Milan. La performance de Francesco Golisano lui vaut d'être l'un des cinq nommés au British Academy Film Award du meilleur acteur étranger 1953, remporté par Marlon Brando pour son rôle d'Emiliano Zapata dans Viva Zapata ![2]. Sa carrière cinématographique se termine en 1952 où il est au générique de trois films, Una croce senza nome, de Tullio Covaz, Un ladro in paradiso, de Domenico Paolella et Il romanzo della mia vita, de Lionello De Felice.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. (it) Sergio Trasatti, Renato Castellani, Firenze, Nuova Italia, coll. « Il Castoro cinema » (no 109),‎ 1984, 120 p.
  2. (en) « BAFTA Film Award - Awards for 1953 », sur www.imdb.com, Internet Movie Database (consulté le 21 octobre 2011)
  3. (it) « Porca miseria! », sur www.cinematografo.it, Rivista del Cinematografo (it) (consulté le 21 octobre 2011)
  4. (it) « L'eroe sono io! », sur www.cinematografo.it, Rivista del Cinematografo (consulté le 21 octobre 2011)
  5. (it) « Il romanzo della mia vita », sur www.cinematografo.it, Rivista del Cinematografo (consulté le 21 octobre 2011)