Francesco Donato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donato.
Francesco Donato
Francesco Donato
Francesco Donato
Fonctions
79e doge de Venise
24 novembre 154523 mai 1553
&&&&&&&&&&&027377 ans, 5 mois et 29 jours
Prédécesseur Pietro Lando
Successeur Marcantonio Trivisano
Biographie
Date de naissance 1468
Lieu de naissance Venise
Date de décès 23 mai 1553 (à 84 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien

Francesco Donato

Francesco Donato (né en 1468 à Venise – mort dans la même ville le 23 mai 1553) est le 79e doge de Venise, de 1545 à1553.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco Donato est le fils de Alvise et Camilla Lion. Habile diplomate et juriste, Donato se distingue, dès sa jeunesse, pour ses qualités au cours de ses études de lettres classiques. N'étant pas intéressé par la vie militaire, il ne semble pas avoir assumé de charges importantes dans ces fonctions, préférant la voie administrative.

Il épouse une noble dame de la famille Da Mula dont il a trois enfants.

Il est très croyant, surtout en raison de sa santé précaire, ce qui augmentera avec l'âge. Il est aussi connu pour sa grande éloquence.

Le dogat[modifier | modifier le code]

Donato est élu le 24 novembre 1545 alors qu'il est âgé. Il gouverne sans autoritarisme se fiant beaucoup à ses conseillers et au Grand Conseil (Maggior Consiglio). Au cours de ces années, le concile de Trente débute suivi de la contre-Réforme qui n'est pas bien vue par les dirigeants vénitiens, tolérants avec les minorités « infidèles » qui font du commerce sur le territoire vénitien. Donato fait respecter la neutralité de la République, malgré l'opposition de Charles Quint et de Henri II. Pour la première fois et par manque de volontaires pour les galères, Venise utilise des équipages de forçats qui seront exclusivement destinés à la lutte contre les pirates de l'Adriatique.

En 1547 Venise instaure le tribunal de l'inquisition mais aux compétences limitées et sous le contrôle du gouvernement qui craint une ingérence sur la vie politique vénitienne. Le doge, bien que croyant et dévot, veille à l'autonomie de sa ville.

Au cours de ces années, de grands travaux d'embellissement de ville sont entrepris grâce aux travaux de l'architecte Jacopo Sansovino. Il fait construire l'hôtel des Monnaies et la bibliothèque, et enrichit le palais des Doges des œuvres des meilleurs maîtres dont Véronèse. La ville, en paix, est toujours plus riche, même si elle subit les premiers contrecoups dus à la découverte de l'Amérique

En 1550, malade, il cherche plusieurs fois à abdiquer, mais n'y est pas autorisé. Le doge Donato meurt le 23 mai 1553. Il fut d'abord inhumé dans l'église Santa Maria dei Servi puis il fut transféré au début du XIXe siècle dans la chapelle de la Villa Donato à Mareno di Piave. Il est l'unique doge enterré à l'extérieur de Venise.

Sources[modifier | modifier le code]