Francesco Bussone da Carmagnola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carmagnole.

Francesco Bussone da Carmagnola, dit Carmagnole (1390 - 5 mai 1432), est un condottiere italien, né à Carmagnole en Piémont, en 1390.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents inconnus, Francesco Bussone da Carmagnola est d'abord gardien de pourceaux, puis valet d'arme. Entré comme simple soldat en 1412 dans les troupes de Philippe Marie Visconti, duc de Milan, il se distingue en présence de son prince, puis il prend rapidement le commandement de toutes ses armées. Il devient le libérateur du Milanais. Jalousé par Visconti, qui craint sa puissance, il s'enfuit à Venise en 1424. Les Vénitiens lui confient le commandement de leurs forces.

Il vainc à Maclodio, en 1427, les quatre généraux les plus habiles de l'Italie, Francesco Sforza, Niccolò Piccinino, Ange de la Pergola et Guido Torelli ; mais sa générosité envers les prisonniers le rend suspect au conseil des Dix. Quelques revers, et notamment une défaite éprouvée par la flotte en 1431, ayant paru confirmer les soupçons, il est rappelé à Venise en 1432 ; il y fait une entrée triomphale, mais le lendemain de son retour, il est jeté aux fers avant de mourir sur l'échafaud.

Cet événement a fourni à Alessandro Manzoni le sujet d'une tragédie : Il Conte di Carmagnola (1826).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.