Francesco Barbaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Barbaro

Francesco Barbaro (né v. 1398 à Venise et mort en 1454 dans la même ville[1]) est un humaniste, une personnalité politique et un diplomate italien du XVe siècle, au service de la République de Venise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gouverneur de Brescia, Francesco Barbaro montre un grande adresse à mener les affaires politiques. Il défend la ville contre les forces du duc de Milan et, malgré les divisions des assiégés, la famine et la peste, résiste pendant trois ans à l'ennemi et le force à se retirer.

Disciple de Chrysoloras, on lui doit le livre De re uxoria (publié plus tard à Paris en 1513), quelques harangues et des lettres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Prudence Allen, The Concept of Woman: The Early Humanist Reformation, 1250-1500, 2006, p.712

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.220